20.08.2019, 00:01

Retraités sans le sou forcés de retourner au boulot

Premium
chargement
Un retraité sur cinq vit dans la précarité, selon François Dubois, de Pro Senectute Neuchâtel. Un chiffre stable depuis une trentaine d’années.
Par Sevan Pearson

SOCIÉTÉ Environ un senior sur cinq vit dans la précarité, ce qui pousse certains d’entre eux à continuer à travailler au-delà de l’âge AVS. Plusieurs pistes sont évoquées pour lutter contre cette réalité.

«Si je le pouvais, j’arrêterais de travailler.» Nombreux sont ceux qui s’expriment ainsi. Pourtant, là, il s’agit des paroles d’une jeune retraitée romande de 64 ans. Bernadette* a œuvré dans la restauration et continue à le faire. «Mon AVS et mon deuxième pilier très modeste ne me suffisent pas pour joindre les deux bouts.» Conséquence: elle est appelée régulièrement...

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: un cas de contamination confirmé à Genève, le deuxième en SuisseCoronavirus: un cas de contamination confirmé à Genève, le deuxième en Suisse

EpidémieCoronavirus: Watches & Wonders Geneva annule son édition 2020Coronavirus: Watches & Wonders Geneva annule son édition 2020

PositifBanques: Raiffeisen réalise un exercice 2019 haut en couleurBanques: Raiffeisen réalise un exercice 2019 haut en couleur

RisquesSécurité: ces villages suisses menacés d’évacuation dans les prochaines annéesSécurité: ces villages suisses menacés d’évacuation dans les prochaines années

EpidémieCoronavirus: le Fonds national suisse libère des millions pour la rechercheCoronavirus: le Fonds national suisse libère des millions pour la recherche

Top