26.11.2020, 15:41

Relations: la Suisse signe un accord avec l’OTAN pour renforcer la collaboration internationale dans le domaine militaire

chargement
L'accord signé avec l'OTAN prévoit de renforcer la collaboration des secteur de communication et d'information militaires.

armée La Suisse a signé un accord avec l’OTAN afin de renforcer la collaboration internationale dans les secteurs de communication et d’information militaires. Ces secteurs sont essentiels au bon fonctionnement de l’armée suisse.

La Suisse renforce la collaboration internationale dans le domaine des systèmes de communication et d’information militaires. L’ambassadeur de Suisse en Belgique, Philippe Brandt, a signé un accord avec la Communications and Information Agency (NCI Agency) de l’OTAN.

Les systèmes de communication et d’information sont essentiels à la fonctionnalité et à la disponibilité opérationnelle de l’armée, peut-on lire dans un communiqué de l’Office fédéral de l’armement, armasuisse, jeudi. La compatibilité technique est également importante pour ces systèmes afin de pouvoir coopérer avec les forces armées d’autres États. Par exemple, la participation à des exercices internationaux nécessite des moyens de communication standardisés.

OTAN et pays partenaires: rapprochement

Dans le cadre du «Partenariat pour la paix», la Suisse collabore depuis un certain temps déjà avec l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) et ses Etats partenaires dans ce domaine. L’accent est mis sur des normes techniques communes pour les systèmes de communication afin que la capacité à travailler avec les partenaires dans le domaine militaire puisse être assurée dès la phase de planification et d’acquisition.

La Suisse place désormais sa collaboration avec la NCI Agency sur une nouvelle base juridique. Elle devrait permettre à la Suisse de bénéficier encore plus spécifiquement de l’expertise spécialisée de cette agence et de promouvoir ses propres compétences dans le domaine des technologies de pointe et de la cybernétique.

A lire aussi : Neutre, la Suisse peut collaborer avec l’Otan

L’accord permet des études et des analyses conjointes des normes, des technologies et des capacités dans le domaine des technologies modernes de communication. Ce faisant, chaque partie prend en charge la totalité des coûts de ses activités.

Le Conseil fédéral a approuvé l’accord lors de sa séance du 8 mai dernier. Le directeur général de l’armement a autorisé l’ambassadeur de Suisse en Belgique à signer l’accord. Il est entré en vigueur après signature par les deux parties pour une durée de validité de 10 ans.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TensionsMoyen-Orient: l’OTAN demande que l’Iran évite «davantage de violence et de provocations» dans la crise entre Washington et TéhéranMoyen-Orient: l’OTAN demande que l’Iran évite «davantage de violence et de provocations» dans la crise entre Washington et Téhéran

ArméeArmée suisse: deuxième offre reçue pour les avions de combatArmée suisse: deuxième offre reçue pour les avions de combat

GênantFrance: l’armée suisse s’emmêle les pinceaux lors du défilé du 14 juilletFrance: l’armée suisse s’emmêle les pinceaux lors du défilé du 14 juillet

PandémieCoronavirus: l'armée suisse suspend ses cours de répétitionCoronavirus: l'armée suisse suspend ses cours de répétition

Top