04.03.2018, 18:40

Redevance radio-tv: suite au refus de "No Billag", Leuthard prête à poursuivre la discussion

chargement

Redevance radio-tv Doris Leuthard s'est dite prête à poursuivre la discussion, suite au refus net de l'initiative "No Billag". La ministre de la communication, à qui il a été reproché de trop s'immiscer dans les affaires de la SSR, a annoncé qu'une commission indépendante devait être créée.

Le refus net de "No Billag" ne doit pas empêcher de penser à l'évolution du paysage audiovisuel, selon Doris Leuthard. La ministre de la communication s'est dite prête à poursuivre la discussion. Et d'espérer qu'elle sera plus factuelle dans les prochains mois.

La numérisation progresse et les habitudes changent. La consommation par Internet augmente. La part de ceux qui regardent directement la TV sur La Poste va s'éroder, a rappelé la conseillère fédérale devant la presse. Le prochain grand chantier sera la nouvelle loi sur les médias électroniques.

 

 

Le Conseil fédéral est en train d'étudier les détails. Il est important qu'il y ait une large offre dans toutes les régions, a souligné Doris Leuthard. Il y aura dérégulation là où le marché fonctionne. Concernant la publicité, les interdictions restent les mêmes pour la SSR.

Nouvelle commission indépendante

La ministre, à qui il a été reproché de trop s'immiscer dans les affaires de la SSR, a annoncé qu'une commission indépendante devait être créée. Elle serait chargée de distribuer les mandats de prestations et donc aussi la concession de la SSR.

Pour le reste, l'Argovienne avait l'air satisfaite du résultat de la votation. Les citoyens ont refusé très clairement l'initiative "No Billag". Il n'y a pas de fossé.

Le verdict des urnes montre que la population veut maintenir le mandat de service public, qu'elle est prête à payer et qu'elle souhaite continuer de bénéficier dans toutes les régions d'une offre diversifiée et indépendante, selon la conseillère fédérale. Les citoyens ne veulent pas d'un modèle purement commercial.

Interrogée sur une nouvelle baisse de la redevance après 2019, Doris Leuthard a affirmé que cela restait l'objectif. Pas question pour elle de revenir sur l'assujettissement des entreprises. Le peuple a déjà dix deux fois qu'elles devaient aussi payer, et 75% ne doivent pas s'acquitter de la redevance.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Redevance radio-tvNo Billag: après le non à l’initiative, la SSR annonce des économies et des réformesNo Billag: après le non à l’initiative, la SSR annonce des économies et des réformes

live
VotationsL'initiative No Billag balayée par le peuple, le nouveau régime financier plébiscitéL'initiative No Billag balayée par le peuple, le nouveau régime financier plébiscité

Top