30.08.2018, 00:01
Lecture: 5min

Notre planète s’étouffe

Premium
chargement
Notre planète s’étouffe

CLIMAT Les années de sécheresse, la concentration de gaz à effet de serre augmente plus vite dans l’atmosphère.

Alors que la canicule de cet été est encore dans tous les esprits, une étude de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, publiée aujourd’hui dans la revue britannique de référence «Nature», révèle que pendant les années sèches à l’échelle planétaire, comme en 2003 ou 2015, la concentration de dioxyde de carbone (CO) dans l’atmosphère augmente plus rapidement que lors...

À lire aussi...

InternetRéseaux sociaux: Instagram met à jour sa politique sur la nuditéRéseaux sociaux: Instagram met à jour sa politique sur la nudité

live
En directCoronavirus: à Melbourne, le "grand jour" après trois mois de fermetureCoronavirus: à Melbourne, le "grand jour" après trois mois de fermeture

Un triste faux départUn triste faux départ

Un triste faux départ

C’est raté. Les responsables politiques se contorsionnent pour affirmer le contraire, mais les faits sont là: la Suisse...

  28.10.2020 00:01
Premium

CoronavirusCoronavirus: deux soignantes témoignent de la détérioration des conditions de travailCoronavirus: deux soignantes témoignent de la détérioration des conditions de travail

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobre

Top