18.02.2020, 00:01
Lecture: 5min

Neutre, la Suisse peut collaborer avec l’Otan

chargement

DIPLOMATIE L’ambassadeur en Belgique Philippe Brandt est aussi en charge des relations discrètes de la Suisse avec l’Otan.

Par propos recueillis Robert Nussbaum
Premium
Les contributions suisses à l’Otan s’articulent autour de trois axes: le contingent suisse au Kosovo, les trois centres de Genève, des fonds destinés à la destruction d’armes légères et de munitions obsolètes.

L’Otan reste d’abord une organisation de défense militaire. Qu’y fait la Suisse, pays neutre?

L’Otan est une organisation de sécurité collective, dont les activités dépassent le seul domaine de la défense militaire. La Suisse participe, via le Partenariat pour la Paix – et à la carte, en quelque sorte – à l’architecture de sécurité européenne. Les questions de sécurité dépassent...

À lire aussi...

live
directCoronavirus: un pas de plus vers le vaccin ModernaCoronavirus: un pas de plus vers le vaccin Moderna

HARCÈLEMENTLibérer la parole, éveiller la conscienceLibérer la parole, éveiller la conscience

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 30 novembreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 30 novembre

POLITIQUEAssurance maladie: les soins doivent être gratuits durant toute la grossesseAssurance maladie: les soins doivent être gratuits durant toute la grossesse

PolitiqueCoronavirus: le National refuse de réduire les loyers commerciaux durant la criseCoronavirus: le National refuse de réduire les loyers commerciaux durant la crise

Top