06.05.2019, 15:25

Mongolie: des touristes suisses placés en quarantaine à cause de la peste bubonique

chargement
Deux personnes sont mortes en Mongolie, frappées par la peste bubonique. (illustration)

Maladie Suite à la mort de deux personnes atteintes de la peste bubonique dans la ville de Ölgii, en Mongolie, 158 personnes ont été placées en quarantaine. Il s’agit notamment de touristes, dont des Suisses.

Deux Mongols sont morts de la peste après avoir mangé des reins de marmotte crus, ont annoncé lundi les autorités. Une ville a été bouclée et des voyageurs, dont une dizaine de Suisse, sont sous surveillance.

Le couple, membre de la minorité kazakhe, est décédé le 1er mai dans la province de Bayan-Ulgii (ouest), frontalière avec la Russie et la Chine, a déclaré le gouverneur provincial, Aipiin Gilimkhaan, cité par l'AFP. "Les deux morts étaient des gens de la région", a-t-il indiqué. "Aucun cas n'a été signalé après eux.

Peu avant, le Siberia Times avait parlé de deux touristes russes. Les autorités sanitaires ont décidé de placer tous ceux qui auraient pu être en contact direct ou indirect avec les deux victimes "sous surveillance". Soit 158 personnes, selon le quotidien russe.

Parmi eux, outre des touristes venus de Russie, des Etats-Unis, des Pays-Bas, de Suède, de Corée du Sud et d’Allemagne, se trouvent également des Suisses.

Suisses pas en danger

Contacté par Keystone-ATS, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) confirme "qu’une dizaine de touristes suisses sont actuellement bloqués dans l’ouest de la Mongolie, suite à des mesures de quarantaine prises par les autorités locales".

Son porte-parole Pierre-Alain Eltschinger précise que "selon les informations à disposition du DFAE, leur santé n’est pas en danger et ils devraient pouvoir quitter la région prochainement. La représentation suisse à Oulan Bator est en contact avec eux ainsi qu’avec les autorités locales."

Selon les autorités locales, la quarantaine devait être levée lundi soir, aucun autre cas de peste n'ayant été signalé.

Pas critique

Selon le Siberia Times, les autorités sanitaires de Mongolie ne pensent pas que la situation est critique ou proche de l’épidémie. Mais aucune date de fin de quarantaine n’a été arrêtée.

Les autorités ont plusieurs fois mis en garde les habitants contre la viande de marmotte crue, car celle-ci peut véhiculer la bactérie Yersinia pestis, responsable de la peste. Au moins une personne meurt chaque année de cette maladie en Mongolie, principalement à cause de la consommation de cette viande, selon le Centre national de lutte contre les zoonoses.

De nombreuses personnes ignorent les avertissements, car elles estiment que consommer les organes internes des marmottes est bon pour leur santé. La peste a tué des millions de personnes au Moyen Âge en Asie, en Europe, et au Moyen-Orient. Mais elle est devenue relativement rare au XXIe siècle.

Traitée à temps avec des antibiotiques, la peste bubonique peut être soignée. Entre 2010 et 2015, 3248 cas de peste - dont 584 mortels - ont été enregistrés dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) .

La peste bubonique fait des ravages chez l'être humain depuis quatre millénaires. C'est ce qu'ont montré des chercheurs qui ont identifié la maladie comme cause de la mort sur des corps enterrés depuis 3800 ans.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ArgovieUne griffure de buse transmet la peste du lièvre à une joggeuse argovienneUne griffure de buse transmet la peste du lièvre à une joggeuse argovienne

EpizootieDes milliers d'écrevisses du lac de Sempach décimées par la pesteDes milliers d'écrevisses du lac de Sempach décimées par la peste

Top