Mobilité: la Suisse ne favorise pas les véhicules électriques «propres»

chargement

MOBILITÉ La Suisse veut davantage de véhicules électriques, mais n’a pas de règle favorisant les batteries «propres».

  01.05.2021, 00:01
Lecture: 7min
Premium
Un employé de la firme zurichoise Kyburz installe une batterie électrique sur un véhicule de La Poste.

Leur réputation est au beau fixe. Remède à la pollution, instrument pour réaliser le tournant énergétique: les voitures électriques jouissent d’une bonne cote. Elles ont cependant des zones d’ombre. La fabrication de certaines batteries est parfois liée à des violations de droits humains ou environnementaux, perpétrées lors de l’extraction de minerais qui servent de composants.

Des ONG alertent sur l’extraction du cobalt en République démocratique du Congo, où elles déplorent le travail...

À lire aussi...

MobilitéMobilité: la prime pour l’achat d’une voiture électrique fait un tabac à ThurgovieMobilité: la prime pour l’achat d’une voiture électrique fait un tabac à Thurgovie

CIRCULATIONMobilité: la voiture électrique est en plein essorMobilité: la voiture électrique est en plein essor

CirculationTransports: une voiture neuve sur cinq est électriqueTransports: une voiture neuve sur cinq est électrique

SuccèsMobilité: comment la voiture électrique parvient-elle à gagner du terrain en Suisse?Mobilité: comment la voiture électrique parvient-elle à gagner du terrain en Suisse?

Top