25.08.2020, 11:43

Médias: les chaînes de la SSR ne s’intéressent pas assez aux autres régions linguistiques

chargement
Les chaînes de la SSR devraient davantage "voyager" hors des régions qu'elles couvrent.

Télévision Les chaînes de la SSR devraient diffuser davantage de sujets consacrés aux autres régions linguistiques. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Office fédéral de la communication.

Les différentes chaînes de télévision de la SSR n’informent pas suffisamment sur les autres régions linguistiques. La parole accordée aux femmes a en revanche augmenté. Ces conclusions émanent d’une étude publiée mardi par l’Office fédéral de la communication (OFCOM).

Des émissions proposent bien des thèmes sur les différentes régions linguistiques. Les rediffusions et des reprises des programmes des autres régions ont augmenté comparé aux années précédentes. Toutefois, le traitement des autres régions linguistiques dans les programmes de télévision est encore modeste et le regard porté sur elles n’est pas approfondi, relève l’OFCOM. La Suisse romande ne s’intéresse ainsi pas assez au Tessin et vice-versa.

 

L’étude, qui porte sur les programmes télévisés de 2019, révèle aussi que la SSR donne désormais davantage la parole aux femmes dans ses journaux et émissions d’information. Le phénomène est particulièrement marqué sur les chaînes de la télévision romande.

Les valeurs mesurées sont variables d’un programme à l’autre: elles sont de 64% sur RTS UN, de 56% sur RTS Deux, de 45% sur SFR 1, de 29% sur RSI LA 1 et de 33% sur RSI LA 2. Ces valeurs dépendent fortement des sujets traités et de l’actualité. Elles ne pourront toutefois être évaluées précisément que ces prochaines années, l’étude ayant pris en compte cette thématique pour la première fois.

La diversité des thèmes dans l’offre journalistique à la télévision reste élevée. Les structures de programme sont stables par rapport à la dernière étude en 2017. Par contre, avec l’introduction de RTS Info, la part d’information sur RTS 2 a progressé de moitié, alors que la part du divertissement a fortement diminué, passant de 17% à 5%.

L’étude, commandée par l’OFCOM, a analysé les programmes SRF 1, SFR zwei, SRF info, RTS Un, RTS Deux, RSI La 1 et RSI LA 2 sur deux semaines, soit en tout 2352 heures de programme. Elle indique aussi pour la première fois comment les nouvelles dispositions introduites dans la concession de la SSR en 2019 ont été appliquées.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MédiasSSR: déficit de 22,2 millions de francs en 2019SSR: déficit de 22,2 millions de francs en 2019

MercatoMédias: Darius Rochebin va quitter la RTS pour la chaîne française LCIMédias: Darius Rochebin va quitter la RTS pour la chaîne française LCI

TerminéFootball: la RTS ne diffusera plus de matches en direct de Ligue des champions dès 2021Football: la RTS ne diffusera plus de matches en direct de Ligue des champions dès 2021

ChangementMédias: l’Actualité et le téléjournal de la RTS déplacés à l’EPFL en 2025Médias: l’Actualité et le téléjournal de la RTS déplacés à l’EPFL en 2025

Top