18.11.2019, 07:37

Médias: le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis plaide pour une aide indirecte

chargement
Pour Pascal Broulis, l'aide directe est "délicate" car "elle suscite un problème d'indépendance".

Soutien Devant la «situation critique» des médias, le conseiller d’Etat vaudois Pascal Broulis estime que les cantons doivent trouver des solutions pour les soutenir. Le cas de l'agence Keystone-ATS est particulièrement inquiétant à ses yeux.

Les cantons doivent envisager une aide indirecte aux médias car la «situation est critique», estime Pascal Broulis. Cette dernière pourrait passer par un soutien à l’agence Keystone-ATS, explique le conseiller d’Etat vaudois dans une interview publiée dans Le Temps.

«J’estime qu’il faut débattre de l’avenir de Keystone-ATS, cela de manière à garantir l’existence même d’une agence de presse distillant la même qualité de contenus dans les trois régions linguistiques du pays», avance lundi le président de la fondation ch pour la collaboration confédérale. Et de justifier: «pour que le modèle suisse fonctionne, il faut se connaître d’un bout à l’autre du pays […] Ce que permet une telle agence».

La fondation ch organise ce lundi à Berne une conférence nationale sur le thème «Transformation des médias et fédéralisme», avec la participation de nombreux dirigeants de médias, de responsables politiques, ainsi que des chercheurs.

 

 

Alors que la Confédération planche déjà sur des mesures pour soutenir les médias, M. Broulis estime que cette tâche incombe également aux cantons car la culture, l’éducation et la formation sont de leur ressort.

Le fardeau de la distribution des journaux

Le gouvernement vaudois mène actuellement des réflexions sur le sujet dans le cadre d’une réponse à un postulat sur l’aide aux médias. Un soutien à Keystone-ATS fait partie des réflexions tout comme des mesures dédiées aux médias du canton. Les conclusions de ces réflexions ne seront probablement pas rendues publiques avant le début de l’année prochaine, précise M. Broulis. Le canton de Berne planche également sur une aide aux médias du canton, notamment à l’agence de presse nationale.

La transition numérique constitue un grand défi pour les médias. Pour les aider à la réaliser, le ministre PLR juge qu’il «serait utile de les décharger des coûts de distribution par La Poste en obligeant cette entreprise à offrir ce service gratuitement». Pour Pascal Broulis, il convient de se focaliser avant tout sur des mesures indirectes. L’aide directe est «délicate» car «elle suscite un problème d’indépendance».

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Presse romandePresse romande: l'hebdomadaire Le Régional se rapproche du groupe ESH MédiasPresse romande: l'hebdomadaire Le Régional se rapproche du groupe ESH Médias

JournalismeMédias: vers la création d’un label «AOC» pour les articles de qualité?Médias: vers la création d’un label «AOC» pour les articles de qualité?

MédiasMédias: suite au feu vert de la Comco, l'ATS et Keystone peuvent fusionnerMédias: suite au feu vert de la Comco, l'ATS et Keystone peuvent fusionner

MédiasMédias: la SSR doit économiser 50 millions de francs, des licenciements ne sont pas exclusMédias: la SSR doit économiser 50 millions de francs, des licenciements ne sont pas exclus

Top