03.03.2018, 00:01

Leur lutte pour être soignés

Premium
chargement
Grâce à un nouveau médicament, Nadia Coutellier peut vivre normalement, depuis six ans, malgré son intolérance à la lumière du jour.
Par Christine Wuillemin

SANTÉ Les patients souffrant de maladies rares, telle que l’intolérance à la lumière, sont contraints de se battre contre leur caisse-maladie pour le remboursement de leurs soins.

«Si on m’enlève mon médicament, on m’enlève mon droit de vivre. Actuellement, c’est mon assurance qui décide». Des paroles difficilement compréhensibles pour quiconque connaît le système de santé suisse, selon lequel tout le monde a le droit d’être soigné. Pour Laura*, jeune trentenaire, la réalité est autre. La Tessinoise se bat depuis plus de deux ans contre sa caisse-maladie,...

À lire aussi...

Coronavirus: la Suisse s’assure l’accès à un médicament anti-Covid-19Coronavirus: la Suisse s’assure l’accès à un médicament anti-Covid-19

GASPILLAGES’approvisionner dans les bennes des supermarchés, «c'est moins sale que ce que l’on s’imagine»S’approvisionner dans les bennes des supermarchés, «c'est moins sale que ce que l’on s’imagine»

Consommation: main basse sur les déchets

Profitant d’un flou juridique, les adeptes du «déchétarisme» ou «freeganisme» s’approvisionnent dans les bennes des...

  11.08.2020 06:59
Premium

live
En directCoronavirus: la Suisse commande un médicament anti-Covid-19Coronavirus: la Suisse commande un médicament anti-Covid-19

ÉCOLEProfs «prudents, mais sereins»Profs «prudents, mais sereins»

Profs «prudents, mais sereins»

A l’heure de la rentrée des classes, les enseignants se disent prêts à affronter le contexte du Covid-19.

  11.08.2020 00:01
Premium

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 10 aoûtCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 10 août

Top