19.07.2018, 00:01

«Les gardes-frontières suisses nous ont interceptés»

Premium
chargement
«Les gardes-frontières suisses nous ont interceptés»

ASILE Pour avoir ramené en Suisse un requérant débouté, Anni Lanz, 72 ans, va affronter la justice. Portrait.

ce qui frappe, lorsque Anni Lanz entre dans le café de la gare de Delémont, ce sont sa douceur et son sourire. Cette femme de 72 ans, sans enfants, va pourtant devoir prochainement affronter la justice helvétique. Celle-ci lui reproche d’avoir tenté de ramener en Suisse un migrant afghan âgé d’une vingtaine d’années. Elle l’avait rencontré à Bâle...

À lire aussi...

live
directCoronavirus: les morts continuent à s'accumuler au Brésil, 3e pays le plus touché par la pandémieCoronavirus: les morts continuent à s'accumuler au Brésil, 3e pays le plus touché par la pandémie

DéfenseSouveraineté: le Conseil des Etats ne veut pas conserver l’entreprise Ruag AmmotecSouveraineté: le Conseil des Etats ne veut pas conserver l’entreprise Ruag Ammotec

PandémieCoronavirus: un rabais de loyer de 60% prévu pour les commerçants forcés de fermerCoronavirus: un rabais de loyer de 60% prévu pour les commerçants forcés de fermer

live
PANDÉMIECoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juin

CriseTransport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirusTransport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirus

Top