Les écrans accompagnent presque quotidiennement les enfants: aux parents de montrer l'exemple

chargement

Education Les gosses passent beaucoup de temps devant des écrans, que ce soit la télévision ou le portable, révèle une enquête. Il est important de fixer des règles. Mais les enfants interrogés aiment aussi les jeux de société ou en plein air, le sport et les rencontres entre amis.

 01.03.2018, 15:34
La moitié des jeunes en âge d'aller à l'école primaire utilisent plus souvent Whatsapp qu'en 2015.

Les enfants sont des adeptes d'Internet et des médias. Plus de trois sur quatre (79%) utilise au moins occasionnellement un téléphone portable. Bonne nouvelle toutefois: jouer et faire du sport figurent en tête des activités de loisirs des enfants.

Le smartphone est utilisé pour jouer, écouter de la musique et visionner des vidéos en ligne ou pour échanger des messages. La fascination des jeunes pour le portable comporte toutefois un risque, indique jeudi la Haute école zurichoise de sciences appliquées (ZHAW) en présentant les résultats de son enquête MIKE.

Au moins une fois par semaine, les téléphones sont allumés durant les heures de sommeil. La moitié des jeunes en âge d'aller à l'école primaire utilisent plus souvent Whatsapp qu'en 2015 lors de la première enquête MIKE (pour "Medien, Interaktion, Kinder, Eltern").

Un enfant sur vingt, voire un enfant sur cinq d'origine étrangère, possède une télévision dans sa chambre. Seuls 3% des enfants suisses ne regardent jamais la télévision.

Exemple parental

Il est important de fixer des règles, avertit la ZHAW. Le comportement des parents influence celui des enfants. La plupart d'entre eux fixent des limites d'utilisation. Et ils sont plus de 90% à connaître les recommandations d'âge pour les films au cinéma et sur petit écran.

Pour la Haute école zurichoise, il faut également aborder les contenus et discuter avec les enfants des motifs d'utilisation. Pour les adultes, les médias numériques sont avant tout une source d'information qui profite à leurs enfants. Ils ont en même temps conscience des risques.

Préférence au plein air

Malgré une utilisation toujours plus importante des médias numériques, les enfants entre 6 et 13 ans préfèrent les jeux de société ou en plein air, le sport et les rencontres entre amis.

Près d'un petit sur deux (45%) écoute de la musique quotidiennement. La lecture est également appréciée: 94% lisent de temps à autre et 36% presque tous les jours.

Entre mars et juin 2017, 1128 enfants de 6 à 13 ans et 629 parents ont été interrogés dans les trois régions linguistiques. L'enquête a été cofinancée par la Fondation Jacobs et la Plateforme nationale Jeunes et médias de l'Office fédéral des assurances sociales.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HÔPITAUXDes patients Covid plus jeunesDes patients Covid plus jeunes

Des patients Covid plus jeunes

L’effet vaccination et variant britannique se traduit par une hausse nette du nombre patients plus jeunes depuis le...

  21.04.2021 00:01
Premium

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avril

MenacesLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémieLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémie

PréventionCoronavirus: des capteurs CO2 pour éviter la fermeture des écoles et des restaurants à l’avenirCoronavirus: des capteurs CO2 pour éviter la fermeture des écoles et des restaurants à l’avenir

PandémieCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographiesCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographies

Top