23.10.2019, 17:10

Le piège du roaming, un village obsédé par l’Ecosse, Jamie Redknapp sur un fil, … l’actu suisse vue du reste du monde

chargement
Chaque semaine, nous parcourons les médias du monde pour voir ce que nos confrères ont retenu de l'actualité suisse.

REVUE DE PRESSE Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse cette semaine. Au menu du jour, on apprend que le roaming en Suisse a infligé une facture salée à un Belge, qu’un village alémanique se passionne pour l’Ecosse ou encore que Jamie Redknapp a joué les funambules à Thoune.

Comme chaque semaine, nous effectuons un tour d’horizon des médias étrangers pour découvrir ce qui a retenu leur attention dans l’actualité de notre pays.

 

Le piège du roaming en Suisse

Mauvaise surprise pour Alain, un Belge parti en vacances en Italie. Pour s’y rendre, lui et sa famille passent par la Suisse. Malheureusement, il ignorait qu’en Helvétie, les frais de roaming sont toujours appliqués.

A son retour de vacances, Alain reçoit une facture de téléphone de 1030 euros, relate RTL Info, contacté par l’infortuné. Ce dernier ne comprend pas comment le montant peut être aussi élevé alors qu’il n’a, assure-t-il, utilisé son appareil sur le sol suisse que pour un bref coup de fil.

Ce qu’il faut bien comprendre, explique le média belge, c’est que même si l’on n’utilise pas son portable, ce dernier se connecte régulièrement en arrière-plan à diverses applications, faisant ainsi grimper la facture sans que l’on sache. 

 

«Et mes filles, heureusement, dormaient à l’arrière. Si elles avaient regardé des vidéos, j’en aurais eu pour 20’000 euros?», commente, amer, le père de famille. 

RTL Info rappelle aussi que la Suisse, qui ne fait pas partie de la zone euro, a choisi de conserver les frais de roaming abandonnés dans l’Union européenne depuis 2017, «alors qu’elle aurait pu, comme l’Islande et la Norvège, qui ne sont pas membres de l’UE, rejoindre la zone sans roaming».

 

Un village suisse obsédé par l’Ecosse

Le petit village d’Abtwil, dans le canton de Saint-Gall, devient écossais l’espace d’un week-end, tous les deux ans. Une métamorphose qui a séduit la BBC, qui consacre un long reportage à cet événement. On apprend que c’est un Suisse alémanique nommé Tschirren, tombé amoureux de l’Ecosse, qui a initié en 2009 les premiers «Jeux des Highlands». Ils ont attiré 5500 personnes (alors qu’il en attendait 800). «Nous n’avions qu’un seul grill, un seul kiosque à bière. Pour le parking, nous n’avions rien organisé», se souvient-il.

 

 

Dix ans plus tard, la fête, qui s’est déroulée du 30 août au 1er septembre, a conquis 13’000 visiteurs. Des concurrents sont arrivés de toute la Suisse et d’Allemagne pour se mesurer dans des disciplines traditionnelles écossaises qui ne sont pas sans rappeler la lutte suisse ou le lancer de la pierre d’Unspunnen notamment.

 

Fonte des glaciers record

Les glaciers suisses ont battu un record qui a ému plusieurs médias internationaux. «Une fonte record voit les glaciers suisses diminuer de 10% en cinq ans», titre par exemple CNN, qui reprend une étude publiée par l’Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT). «Les glaciers du monde entier fondent à cause du changement climatique. Cette dernière étude montre l’ampleur du problème en Suisse», s’inquiète le média américain.

Le Glacier du Rhône, en Valais, n’échappe pas au phénomène. Des bâches tentent d’enrayer la fonte. Keystone

 

Les fortes chutes de neige de l’hiver dernier n’ont pas permis d’enrayer le phénomène. En avril et mai, il y avait 20% à 40% de neige supplémentaire sur les glaciers par rapport aux conditions habituelles. Début juin, six mètres étaient encore mesurés par endroits. Mais les deux intenses vagues de chaleur d’une semaine fin juin et fin juillet ont eu raison de cette épaisse couche de neige.

En seulement quinze jours, des masses de neige et de glace correspondant à la consommation nationale annuelle d’eau potable ont fondu sur les glaciers suisses. Et la fonte s’est poursuivie jusqu’au début du mois de septembre. Au cours des douze derniers mois, environ 2% du volume total des glaciers suisses ont été perdus. 

 

La vague verte

L’événement politique qui a cristallisé l’attention de nombreux médias internationaux, c’est évidemment la poussée des Verts aux Elections fédérales de dimanche. «Un tsunami»: les Verts réalisent un résultat historique en Suisse, titre Aljazeera. L’Independent cite Caroline (sic) Vara (ndlr: il s’agit en fait de Céline Vara), vice-présidente des Verts: «Ce n’est pas une vague verte, c’est un tsunami, un ouragan».

Les résultats sont tombés. Céline Vara peut laisser éclater sa joie d’avoir obtenu un ticket pour Berne. Keystone

 

Quant au New York Times, il angle sur les perdants: «En Suisse, on laisse entendre que l’extrême droite est à bout de souffle». A noter que plusieurs médias, à l’image du quotidien américain, assimilent l’UDC à un parti d’extrême droite.  

 

Jamie Redknapp sur un fil 

L’animateur de télévision britannique de l’émission sportive «Une ligue à part» et ancien footballeur a joué les funambules à Thoune, jeudi dernier. Une performance, filmée pour son émission, qui n’a pas échappé au Daily Mail.

Le fils de Harry Redknapp (ex-entraîneur de Tottenham Hotspur), a relié la tour de l’horloge à celle d’un château sur une corde raide. Keystone

 


Vêtu d’une combinaison protectrice, Jamie a utilisé une longue perche pour se maintenir en équilibre. La star du petit écran a été rejointe dans les airs par l’acrobate suisse Freddy Nock.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Revue de presseTerrain de foot valaisan, chocolat Torino et vie extraterrestre… l’actu suisse vue du reste du mondeTerrain de foot valaisan, chocolat Torino et vie extraterrestre… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseStar Wars sur le Jungfraujoch, pain de la veille ou marche pour Gandhi… l’actu suisse vue du reste du mondeStar Wars sur le Jungfraujoch, pain de la veille ou marche pour Gandhi… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseUne batterie pliable, un robot racleur, dans la tête d’un con,… l’actu suisse vue du reste du mondeUne batterie pliable, un robot racleur, dans la tête d’un con,… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseMontre la plus chère du monde, voleur de vins ou prédiction de la foudre… l’actu suisse vue du reste du mondeMontre la plus chère du monde, voleur de vins ou prédiction de la foudre… l’actu suisse vue du reste du monde

Top