20.01.2020, 14:20

Le Léman Express transporte déjà près de 25’000 personnes par jour

chargement
Les trains du RER transfrontalier devraient, à terme, transporter environ 50'000 personnes par jour.

Succès A plus d’un mois de son lancement, le Léman Express est déjà bien fréquenté. Près de 25’000 personnes voyagent en moyenne chaque jour dans le RER transfrontalier. A terme, il devrait transporter deux fois plus de personnes.

Mis en service le 15 décembre, le Léman Express a attiré, en moyenne, 25’000 passagers par jour. Plombé par les mouvements sociaux en France, le RER du Grand Genève n’a pas encore pu donner sa pleine mesure. Une mise en service intégrale est prévue pour mercredi.

La fréquentation est au-dessus des attentes, a indiqué lundi devant les médias Mario Werren. Le directeur général de Lémanis SA, la société commune aux CFF et à la SNCF qui exploite le Léman Express, a été positivement surpris par le nombre de voyageurs. Il s’attendait à un démarrage plus lent.

Les gens se sont rapidement approprié ce moyen de transport. Les Genevois l’utilisent comme une ligne de métro, a constaté de son côté le conseiller d’Etat Serge Dal Busco, chef du département des infrastructures. Le RER donne l’impression que le «canton, déjà pas bien grand, s’est rétréci, que l’espace s’est contracté».

Bilan prématuré

Il est cependant prématuré de déterminer l’impact du Léman Express sur d’autres modes de transport, notamment sur le trafic motorisé privé. Le recul n’est pas assez important pour porter un jugement. Un système de surveillance a été mis en place sur le réseau routier, afin d’avoir des données précises, a noté M.Dal Busco.

Il est prévu que le Léman Express transporte quotidiennement environ 50’000 personnes une fois le RER ancré dans les habitudes. Depuis sa mise en marche, l’offre sur le Léman Express a toujours été réduite en raison des grèves en France ou de soucis techniques liés au nouveau matériel roulant, causant des retards.

Les trains ont parfois dû circuler avec des compositions diminuées aux heures de pointe, et il n’y avait plus de place dans l’unique rame qui arrivait en gare, a déploré M.Werren. La mise en service intégrale du réseau, avec ses six lignes, est programmée pour mercredi, ce qui facilitera la planification.

Petites imperfections

Tout ne sera pas parfait pour autant. Des points restent à améliorer, a admis le patron de Lémanis, notamment concernant la signalétique dans les gares et les informations diffusées dans les trains. Les Transports publics genevois (TPG) ont aussi dû faire de la place pour le nouvel arrivant et repenser leur réseau.

La fréquentation des véhicules des TPG est stable, a déclaré le directeur général du transporteur Denis Berdoz. Ce dernier s’est en outre réjoui du faible nombre de réclamations de la part des usagers. La nouvelle ligne de tram 17, qui termine sa course à Annemasse (F), a par ailleurs immédiatement trouvé son public.

Le Léman Express a été le projet de réseau RER transfrontalier le plus complexe à mener en Europe, a rappelé M.Werren. Il implique deux pays, les opérateurs CFF et SNCF à la culture ferroviaire différente, deux types de matériel roulant, des trains capables de permuter entre deux tensions de traction.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TrainsLéman Express: la grève en France vient ternir le lancement dimancheLéman Express: la grève en France vient ternir le lancement dimanche

Top