27.06.2020, 15:51

Lausanne: des médecins militants d’Extinction Rebellion alertent les passants

chargement
Un cercueil avait pris place en tête du cortège.

Climat La branche médicale d’Extinction Rebellion a manifesté samedi après-midi à Lausanne pour alerter les passants aux dangers du réchauffement climatique. L’ancien médecin cantonal vaudois était notamment de la partie.

Environ 80 professionnels de la santé ont mené une action samedi après-midi à Lausanne. Issus de la branche médicale d’Extinction Rebellion (Doctors for XR), ils ont joué une pièce théâtrale pour alerter les passants sur les répercussions du réchauffement climatique.

Majoritairement vêtus de blouses blanches, portant des masques avec le symbole d’XR, les professionnels de la santé se sont réunis dès 14h00 sur la place de l’Europe. Tandis que deux oratrices narraient les catastrophes à venir en lien avec la crise climatique, les militants se couchaient tour à tour sur le bitume pour former le logo d’XR.

 

Les militants ont voulu illustrer que le corps humain ne pouvait pas résister à une montée trop importante des températures. (Keystone / Salvatore Di Nolfi)

 

«L’humain ne peut pas survivre à partir de certaines températures. Des régions du monde vont devenir inhabitables», a déclaré l’une des manifestantes. En guise d’accessoires, les militants portaient un cercueil avec l’inscription «Notre futur» et un thermomètre géant. Parmi les banderoles, on pouvait notamment lire «L’inaction du gouvernement tue».

Ancien médecin cantonal de la partie

La manifestation, autorisée par la police, a réuni des militants de tous âges, issus de divers secteurs de la santé. Parmi eux se trouvait Jean Martin, l’ancien médecin cantonal vaudois (1986-2003). «Le dérèglement climatique aura des effets dévastateurs, beaucoup plus importants par exemple que ce que nous vivons avec le Covid-19», a-t-il affirmé, interrogé par Keystone-ATS.

L’ancien député radical a estimé qu’il était difficile de «sensibiliser les pouvoirs publics» à cette problématique, raison pour laquelle il s’est joint l’an dernier aux marches pour le climat puis au mouvement Extinction Rebellion. «Je crois au système démocratique, mais le processus politique est lent. Il y a une place pour la désobéissance civile au vu de l’urgence», a-t-il jugé.

 

L’ancien médecin cantonal Jean Martin a participé à la manifestation. (Keystone / Salvatore Di Nolfi)

 

Jean Martin s’est néanmoins félicité des récentes avancées dans le domaine, notamment la loi sur le CO2 validée par le Parlement fédéral. «C’est un pas significatif dans la bonne direction», a-t-il relevé.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ManifestationClimat: Extinction Rebellion a bloqué un important pont à ZurichClimat: Extinction Rebellion a bloqué un important pont à Zurich

réchauffement climatiqueExtinction Rebellion: actions simultanées contre des sociétés de trading à Genève et LausanneExtinction Rebellion: actions simultanées contre des sociétés de trading à Genève et Lausanne

ProtestationGenève: Extinction Rebellion a bloqué l’accès à un parking publicGenève: Extinction Rebellion a bloqué l’accès à un parking public

ProtestationLausanne: les militants d’Extinction Rebellion évacués de force par la policeLausanne: les militants d’Extinction Rebellion évacués de force par la police

ActionAéroport de Genève: des activistes d’Extinction Rebellion ont bloqué le terminal des jets privésAéroport de Genève: des activistes d’Extinction Rebellion ont bloqué le terminal des jets privés

Top