21.08.2019, 00:01

La guerre des affiches est lancée

Premium
chargement
Selon Oskar Freysinger, chef de campagne romand de l’UDC, «si une affiche n’est pas provocatrice, c’est une publicité pour un dentifrice». D’où des modifications apportées à la main...

CAMPAGNE Après l’affiche provocatrice dévoilée par l’UDC, voici celles, plus gentillettes, du Parti socialiste.

Un panier de pommes, sans les vers, placé là dans la salle de conférence de presse comme en clin d’œil à l’affiche de l’UDC: deux jours après le premier parti de Suisse, c’était hier au tour du deuxième, le Parti socialiste, de présenter sa campagne d’affichage en vue des élections fédérales de l’automne. Une allusion sans malice, à l’image...

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: un 3e cas confirmé à Genève, plusieurs manifestations annuléesCoronavirus: un 3e cas confirmé à Genève, plusieurs manifestations annulées

inéditCoronavirus en Suisse: des dizaines de manifestations passent à la trappeCoronavirus en Suisse: des dizaines de manifestations passent à la trappe

On résumeLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaineLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaine

ProgrammeExtrémisme violent: seize projets de lutte financés dans le cadre du plan nationalExtrémisme violent: seize projets de lutte financés dans le cadre du plan national

FinanceBanques: rémunération en baisse pour les dirigeants d’UBS en 2019Banques: rémunération en baisse pour les dirigeants d’UBS en 2019

Top