14.03.2018, 00:01

L’initiative sur la primauté du droit suisse balayée

Abonnés
chargement
Les sénateurs du groupe UDC, dont l’indépendant Thomas Minder (au centre de l’image), ont défendu l’initiative avec vigueur.

 14.03.2018, 00:01 L’initiative sur la primauté du droit suisse balayée

Par Berne Philippe Boeglin

SOUVERAINETÉ Après quatre heures de débat et quelques morceaux de rhétorique, les sénateurs refusent que le droit suisse prime sur le droit international.

Long de quatre heures, versé dans les subtilités du droit constitutionnel, émotionnel par instants. Comme pressenti, le débat d’hier, au Conseil des Etats, a reflété l’importance de l’enjeu, soit l’initiative populaire de l’UDC «Le droit suisse au lieu de juges étrangers». Si le texte du parti souverainiste n’a pas trouvé grâce auprès des sénateurs, qui l’ont laminé par 36...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top