L’ingénieur qui n’aime pas les ondes

chargement

5G Le Vaudois Olivier Bodenmann fait partie des scientifiques qui vont se mobiliser, aujourd’hui, à Berne.

Par Pierre-ANdré Sieber
 21.09.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Olivier Bodenmann analyse régulièrement les fréquences dans ses murs.

Dans son appartement d’Echallens, Olivier Bodenmann (62 ans) connecte toujours son ordinateur à internet à l’aide d’un câble. Pas de wifi, ni d’autre liaison sans fil. «Je n’en ai pas», confirme-t-il. «Il faut savoir qu’un wifi devrait être éloigné de cinq à sept mètres du lieu où l’on travaille. Mais certains l’ont sous leur bureau! C’est insensé. Chez moi,...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: "l'évolution de la situation reste incertaine", avertit l'OFSPCoronavirus: "l'évolution de la situation reste incertaine", avertit l'OFSP

ImmunitéCoronavirus: des anticorps détectables six mois après dans 90% des casCoronavirus: des anticorps détectables six mois après dans 90% des cas

PandémieCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographiesCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographies

ImpôtsTaxer les Suisses les plus riches? Les Etats rejettent à leur tour l’initiative «99%»Taxer les Suisses les plus riches? Les Etats rejettent à leur tour l’initiative «99%»

SantéCancer du côlon: les cantons romands vont améliorer le dépistageCancer du côlon: les cantons romands vont améliorer le dépistage

Top