24.10.2019, 17:00

L’Hôpital Riviera-Chablais va commencer son emménagement

chargement
Le déménagement à Rennaz va durer jusqu'au 22 novembre.

Transfert Dès lundi prochain, le personnel administratif et logistique des cinq sites du Chablais valaisan et vaudois sera transféré au nouveau centre hospitalier de Rennaz. L’hôpital de Monthey, ses patients et ses collaborateurs, déménageront, quant à eux, dès le 4 novembre.

L’opération a été préparée minutieusement depuis plus de dix-huit mois. L’emménagement dans l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) va débuter la semaine prochaine par le transfert du personnel administratif et logistique de tous les sites. 

Suivront, et pour une durée de quatre semaines, les patients et collaborateurs des sites de Monthey, Montreux, Aigle, Vevey Providence et Vevey Samaritain. L’objectif est de déménager site par site, afin de disposer d’un hôpital presque complet à la fin de la première semaine déjà. 

A lire aussi: Inauguration de Rennaz

Transfert des patients le matin

En tout, près de 200 personnes hospitalisées seront transférées à Rennaz. Leur transport sera décidé le matin par le corps médical, en fonction de l’état de chaque patient. Il pourra être effectué par une ambulance, un véhicule de Transport Handicap ou encore un minibus conduit par la protection civile et dans lequel prendra place un soignant. 

«Notre souhait est de tendre vers un maximum de 25 patients à déménager quotidiennement, de façon à ce qu’ils soient dans leur chambre avant 12 h 30», précise Robert Meier, directeur adjoint du département de l’organisation. Des soignants et des médecins de référence seront désignés pour chaque unité déménagée, au départ comme à l’arrivée. 

Un nouveau service d’urgence unique

Durant les quatre semaines de déménagement, les urgences adultes, enfants et gynéco-obstétricales, ainsi que les blocs opératoires des anciens sites seront progressivement fermés. Ainsi Rennaz accueillera dès le mercredi 6 novembre ses premières urgences adultes dès 7 heures le matin. «Le nouvel hôpital pourra bénéficier de médecins urgentistes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et également de spécialistes en gériatrie, psychiatrie ou cardiologie, notamment», souligne Pascal Rubin, directeur général. 

Deux permanences médicales pour adultes et enfants dès 4 ans seront également à disposition 365 jours par an. L’une de ses permanences, située sur le site de Monthey, est déjà opérationnelle.

Les 1500 collaborateurs qui déménageront à Rennaz ont tous bénéficié d’un programme de formation afin de découvrir les procédures des nouveaux équipements et recevoir des cours de sécurité. Enfin une brochure explicative sera distribuée à tous les habitants de la région la semaine prochaine. Elle sera également remise aux patients et visiteurs. 

En savoir plus: le déménagement de Rennaz
 

A lire aussi: Rennaz, véritable casse-tête ambulant

A lire aussi: Rennaz en chiffres, la vidéo

A lire aussi: Un seul bus par heure depuis le Valais

 

 

Le déménagement d’un hôpital ne s’improvise pas
On l’imagine aisément, on ne déménage pas un centre médicalisé comme un appartement. Dès l’arrivée des premiers patients, la prise en charge doit être optimale et fonctionnelle, sans pour autant fermer instantanément les autres sites.

Pour assurer l’aspect logistique considérable et jamais réalisé jusqu’alors dans notre pays de cette expédition, l’HRC a fait appel à une entreprise française, spécialisée dans ce type de transfert, en collaboration avec un déménageur suisse et un expert en déménagement hospitalier. Coût global de l’opération: 5 millions de francs. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

INTERVIEW«J’étais préparé à vivre cela»«J’étais préparé à vivre cela»

«J’étais préparé à vivre cela»

Chargé de la Santé, le conseiller fédéral Alain Berset se retrouve en première ligne dans la lutte contre le...

  28.03.2020 00:01
Premium

FORMATIONPas question de perdre une annéePas question de perdre une année

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 mars

LoteriesLe jackpot de l’Euro Millions résisteLe jackpot de l’Euro Millions résiste

action mondialeEarth Hour: les villes appelées à éteindre les lumières des monuments samediEarth Hour: les villes appelées à éteindre les lumières des monuments samedi

Top