17.11.2020, 12:15

L'hiver arrive: nourrir les oiseaux, oui, mais pas n'importe comment

chargement
Le nourrissage des oiseaux en hiver est une pratique récurrente en Suisse.

conseils Le nourrissage des oiseaux en hiver est une pratique fréquente en Suisse. Voici quelques règles à respecter pour que notre aide leur soit pleinement bénéfique.

L’hiver et le froid approchant à grands pas, beaucoup pensent à leurs amis à plumes et leur mettent de la nourriture à disposition dans le jardin. Ce nourrissage offre en effet un supplément bienvenu aux volatiles. Toutefois, la Station ornithologique suisse rappelle que cette pratique doit respecter quelques règles pour que l’approvisionnement soit le plus approprié possible.

Quand mettre de la nourriture?

La nourriture doit être mise à disposition en période de pénurie alimentaire. C’est-à-dire en présence de manteau neigeux continu, de pluie verglaçante ou de gel. Dans ces cas-là, une source de nourriture permet aux oiseaux de survivre.

En ce qui concerne le moment du ravitaillement, il est préférable de mettre les aliments à dispostion le soir, environ deux heures avant le crépuscule. La quantité doit être suffisante pour une durée de 24 heures.

Comment nourrir les oiseaux?

L’hygiène est un aspect dont il faut tenir compte dans la mise en place de systèmes de nourrissage des oiseaux et le choix de la mangeoire joue un rôle important. Il existe en effet des agents pathogènes qui peuvent être transmis d’un oiseau à un autre par les fientes. De ce fait, ces dernières ne doivent donc pas entrer en contact avec la nourriture. Il est ainsi recommandé d’utiliser des mangeoires pourvues de bols étroits ou des automates cylindriques. Les restes de céréales et de matières fécales accumulés sous les mangeoires doivent être nettoyés régulièrement.

 

Les insectivores comme le rougegorge familier peuvent être nourris avec des fruits, des noix hachées ou des flocons d’avoine. Vogelwarte.ch/Daniele Occhiato

De plus, la station de nourrissage doit être installée dans un endroit dégagé et en hauteur pour éviter d’être à la portée de potentiels prédateurs, comme les chats, car un rassemblement d’oiseaux ne passe rarement inaperçu. Aussi, la proximité de lieux de refuges (des buissons ou des arbres par exemple) est importante pour les volatiles mais à une distance de deux à cinq mètres. Cela leur permet de garder une vue d’ensemble sur leur environnement.

Quel type de nourriture mettre à disposition?

Les aliments proposés doivent se rapprocher le plus possible des moyens de subsistance naturels des oiseaux. En ce qui concerne les fringillidés, moineaux et autres espèces qui se nourrissent de graines, des mélanges avec une majorité de graines de chanvre ou de tournesol sont recommandés. Les frugivores et les insectivores fréquentent également les mangeoires. Pour eux, des pommes, du raisin, des flocons d’avoine ou des noix hachées peuvent être mis à disposition.

Pourquoi nourrir les oiseaux?

Le nourrissage des oiseaux permet d’abord de faire de belles observations autour de la mangeoire et de prendre du temps pour analyser les phénomènes de la nature et de l’environnement.

 

 

Une mangeoire à nourriture permet également à certains passereaux de survivre. En période hivernale, la nourriture se fait plus rare et cette alternative offre donc une aide bienvenue.

En savoir plus : D’autres conseils de la Station ornithologique suisse


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RechercheBiologie: un atlas répertorie la génétique de plus de 360 espèces d’oiseauxBiologie: un atlas répertorie la génétique de plus de 360 espèces d’oiseaux

DécouverteCerveau: les oiseaux sont capables d’avoir des pensées conscientesCerveau: les oiseaux sont capables d’avoir des pensées conscientes

Les oiseaux sont capables de penser

Malgré une taille réduite, le cerveau des oiseaux n’en reste pas moins complexe. Des chercheurs ont montré qu’il leur...

  23.10.2020 13:59

AnimauxBiodiversité: les Suisses ont été nombreux à compter les oiseaux depuis leur balcon ou leur jardinBiodiversité: les Suisses ont été nombreux à compter les oiseaux depuis leur balcon ou leur jardin

BiodiversitéBiodiversité: les Suisses ont recensé près de 70'000 oiseaux dans les jardins et les parcsBiodiversité: les Suisses ont recensé près de 70'000 oiseaux dans les jardins et les parcs

Top