27.02.2020, 00:01
Lecture: 7min

L’avenir de la science en jeu

Premium
chargement
L’avenir de la science en jeu

VOTATION FÉDÉRALE A la tête du Fonds national de la recherche scientifique depuis 2016, Angelika Kalt redoute le clash avec l’Europe en cas de succès de l’initiative de limitation.

Moteur de l’innovation, la recherche en Suisse bénéficie des programmes de l’Union européenne (UE). Directrice du Fonds national de la recherche scientifique (FNS), depuis 2016, Angelika Kalt (59 ans) le sait bien. Elle tient la tour de contrôle d’une institution fondée en 1952, qui profite largement de l’ouverture de la Suisse. Sous la houlette d’un comité de fondation présidé...

À lire aussi...

JusticeAffaire Lauber: Gianni Infantino s’exprime sur ses rencontres avec l’ex-procureurAffaire Lauber: Gianni Infantino s’exprime sur ses rencontres avec l’ex-procureur

PandémieCoronavirus: le confinement n’est «pas nécessaire», selon Lukas EngelbergerCoronavirus: le confinement n’est «pas nécessaire», selon Lukas Engelberger

PandémieCoronavirus: «la situation évolue vers du moins bon» selon Alain BersetCoronavirus: «la situation évolue vers du moins bon» selon Alain Berset

live
directCoronavirus: la Suisse compte 5256 nouveaux cas en 24h sur 26'537 tests effectués, taux de positivité à 19,8%Coronavirus: la Suisse compte 5256 nouveaux cas en 24h sur 26'537 tests effectués, taux de positivité à 19,8%

pandémieCoronavirus: nouveau tour de vis souhaité par les ministres latins de la santéCoronavirus: nouveau tour de vis souhaité par les ministres latins de la santé

Top