Initiative biodiversité: le contre-projet ne séduit ni la gauche, ni la droite

chargement

Rejet Il ne convainc personne. Le contre-projet à l’initiative biodiversité lancée par des associations de défense de la nature est rejeté par ces dernières, comme les partis de gauche ou de droite.

 09.07.2021, 13:38
L'initiative populaire demande suffisamment de moyens et de surfaces pour la nature.

Le contre-projet indirect du Conseil fédéral à l’Initiative biodiversité ne convainc pas. L’UDC, le PLR et le Centre estiment qu’il va trop loin. Les Verts, les Vert’libéraux, le PS et Patrimoine suisse, à l’origine de l’initiative, trouvent les propositions élaborées par le Département de l’environnement insuffisantes.

La révision de la loi sur la protection de la nature et du paysage, en tant que contre-projet indirect à l’initiative populaire «Pour l’avenir de notre nature et de notre paysage (Initiative biodiversité)», reprend certaines des revendications de l’initiative, qui sont très pertinentes, indique Patrimoine suisse dans un communiqué. L’initiative a été déposée en septembre dernier, munie de 108’112 signatures.

L’organisation s’exprime au nom du comité d’initiative, qui comprend aussi BirdLife, Pro Natura et la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage. La procédure de consultation se termine vendredi.

Le projet du Conseil fédéral est «un pas, mais seulement un tout petit», estime les initiants. L’initiative populaire demande suffisamment de moyens et de surfaces pour la nature. Elle veut aussi ancrer une meilleure protection du paysage et du patrimoine bâti dans la Constitution.

Crise de la biodiversité

Conscient du mauvais état de la biodiversité en Suisse, le Conseil fédéral lui a opposé un contre-projet indirect. Le texte prévoit de faire passer de 13,4% à 17% la part du territoire protégé. Il entend aussi promouvoir la mise en réseau des milieux naturels, assainir les aires protégées partout où cela est nécessaire, renforcer la nature dans les villes et les agglomérations ou encore développer les surfaces de promotion de la biodiversité exploitées par l’agriculture.

Avec son projet, le Conseil fédéral se contente de confirmer sa politique actuelle, estime les initiants. Dans l’ensemble, si les intentions sont bonnes, les mesures sont insuffisantes. Le contre-projet indirect ne résoudra pas la crise de la biodiversité, estime les associations. Ce constat est partagé par Les Verts, le PS et les Verts’libéraux.

Fausse route

Il est clair qu’il est nécessaire d’agir, estime le PLR. Mais, avec son contre-projet, qui cherche à rassembler plusieurs préoccupations différentes dans un paquet de mesures diverses, le Conseil fédéral fait fausse route, estime cependant le PLR.

Les compétences de la Confédération seraient étendues au détriment des cantons et donc également au détriment de la protection pratique de la nature basée sur les connaissances locales, critique le Centre.
L’UDC rejette «résolument» le contre-projet. Elle estime qu’il ne doit pas conduire à «de sévères restrictions d’utilisation et à des expropriations matérielles, voire formelles» des propriétaires privés ou des titulaires de droits, comme les agriculteurs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AgricultureBiodiversité plus faible en plaine que dans les montagnesBiodiversité plus faible en plaine que dans les montagnes

Faune et floreBiodiversité: la nature est en déclin en Europe selon un rapportBiodiversité: la nature est en déclin en Europe selon un rapport

La nature en déclin en Europe

L’Agence européenne pour l’environnement tire la sonnette d’alarme. Selon son rapport publié le 19 octobre, certains...

  20.10.2020 17:58

PréoccupantBiodiversité: en Europe, le nombre d’habitats naturels en mauvais état dépasse les 80%Biodiversité: en Europe, le nombre d’habitats naturels en mauvais état dépasse les 80%

PolitiqueLe peuple suisse pourra se prononcer sur l’initiative pour la biodiversitéLe peuple suisse pourra se prononcer sur l’initiative pour la biodiversité

Top