23.05.2020, 00:01

Ils suivent le virus à la trace

Premium
chargement
Depuis le 11 mai, tous les cantons sont tenus d’assurer des enquêtes de traçage par téléphone.
Par Igor Cardellini

PANDÉMIE Depuis le 11 mai, les cantons pistent les cas de Covid-19 et leurs contacts. Exemple à Neuchâtel.

«Bonjour. Noémie Guggisberg, médecin stagiaire à la Santé publique à Neuchâtel.» - «Bonjour Madame.» - «Je vous téléphone concernant un test que vous avez fait pour le coronavirus hier. Nous avons reçu le résultat, et il est positif.» - «Oups! Je m’y attendais. Nous avons des malades dans le foyer. Mon cadet a été testé positif avant-hier, ainsi que...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 mai

Week-endCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la PentecôteCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la Pentecôte

JusticeAbus sexuel: un prêtre du diocèse de Lugano arrêtéAbus sexuel: un prêtre du diocèse de Lugano arrêté

Gueule de boisCoronavirus: la consommation d’alcool s’est effondrée durant le confinementCoronavirus: la consommation d’alcool s’est effondrée durant le confinement

CraintesDroits de l’homme: l’ONU critique le projet de loi suisse antiterroristeDroits de l’homme: l’ONU critique le projet de loi suisse antiterroriste

Top