Huile de palme durable: l’industrie du chocolat suisse déçoit, Coop en tête du classement mondial

chargement

Environnement Le WWF a publié jeudi son nouveau classement sur l’huile de palme. Alors que l’industrie du chocolat suisse et celle des cosmétiques déçoivent, le détaillant Coop arrive en tête des entreprises quand il s’agit de faire des efforts pour lutter contre la déforestation et la violation des droits humains.

 01.10.2021, 14:41
Les entreprises doivent faire davantage d'efforts en matière de durabilité pour l'huile de palme. (illustration)

Le bilan du nouveau classement WWF sur l’huile de palme est décevant: les entreprises qui utilisent cette matière première agricole font trop peu d’efforts pour s’assurer que leurs chaînes de livraison ne laissent pas libre cours à la déforestation ni aux violations des droits de l’homme. C’est bien simple: aucune d’entre elles n’atteint le nombre de points maximum. 

Parmi les entreprises qui déçoivent le plus en Suisse: l’industrie du chocolat. «Malgré tous les efforts entrepris pour rendre sa chaîne d’approvisionnement du cacao plus durable, elle est toujours à la traîne en matière de compatibilité écologique de l’un de ses principaux ingrédients», explique Romain Deveze, expert en matières premières au WWF Suisse. Barry Callebaut et Lindt notamment, ont encore un long chemin à parcourir avant de garantir une chaîne de livraison transparente. 

En Suisse, le secteur non alimentaire est responsable de près de 40% des importations d’huile de palme. 
Romain Deveze, expert en matières premières au WWF Suisse

Autres mauvais élèves: les entreprises des secteurs cosmétique et chimique. «En Suisse, le secteur non alimentaire est responsable de près de 40% des importations d’huile de palme. Une nouvelle fois, il n’est pas parvenu à faire preuve d’un engagement suffisant en faveur d’une huile de palme durable», poursuit Romain Deveze.

Coop au top

Clariant, une entreprise importante du secteur de l’industrie chimique en Suisse, qui achète de grands volumes d’huile de palme, fait partie des entreprises les moins responsables au monde. Elle n’a en effet pas pris la moindre mesure pour acheter de l’huile de palme un tant soit peu responsable, assure WWF Suisse dans un communiqué. 

Bonne nouvelle toutefois: le détaillant suisse Coop est en tête du classement mondial. Selon WWF Suisse, Coop achète quasiment la totalité de l’huile de palme qu’elle utilise auprès de sources physiquement certifiées comme étant durables, aussi pour son secteur non alimentaire. Migros, qui a également fait des progrès, se classe en 19e rang. 

 



Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ConventionCoop: le salaire minimum augmentera de 100 francs en 2022Coop: le salaire minimum augmentera de 100 francs en 2022

Top