20.11.2020, 13:27

Hôpitaux: les frais ambulatoires augmentent, ceux d’hospitalisation stagnent

chargement
Les frais liés aux soins ont augmenté l'an dernier.

Soins Les coûts des soins étaient à la hausse en 2019. Les frais ambulatoires se sont élevés à 8,4 milliards, tandis que les ceux liés aux hospitalisations se sont établis à 19,1 milliards de francs.

Les soins ambulatoires ont généré des coûts de 8,4 milliards de francs en 2019. Les frais liés aux hospitalisations s’élèvent à 19,1 milliards de francs, indique vendredi l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Les coûts des soins ambulatoires ont augmenté de 4,6% en 2019, indique l’OFS dans un communiqué. Une consultation ambulatoire a coûté en moyenne 420 francs, une hospitalisation 13’200 francs environ. 27% des coûts hospitaliers sont imputables au domaine ambulatoire.

 

L’OFS recense 20,1 millions de consultations et traitements ambulatoires pour un total de 4,2 millions de patients. Les prestations ambulatoires ont donc augmenté de 7,4% par rapport à l’année dernière. Près d’un million de personnes, soit 12% de la population, ont été hospitalisées en 2019.

En moyenne, 8,9 examens sont effectués chaque jour par IRM dans les hôpitaux suisses, dont 7,6 sont facturés à des tarifs ambulatoires, annonce l’OFS. En 2019, les hôpitaux suisses disposaient de 215 appareils IRM, avec lesquels 3200 examens ont été effectués en moyenne par appareil.

La situation est à peu près semblable pour les scanners CT: 12,9 examens par jour en moyenne, dont 62% relevant du domaine ambulatoire. Les 219 scanners CT installés dans les hôpitaux suisses ont été utilisés plus d’un million de fois l’année dernière.

Première cause d’hospitalisation: les accidents

Avec 190’000 cas, les accidents étaient, comme l’année précédente, la cause la plus fréquente d’hospitalisation en 2019. Les maladies du système ostéo-articulaire comme l’arthrose, les problèmes articulaires et dorsaux viennent en seconde place (177’000 cas).

Plus de 100’000 hospitalisations résultaient de causes psychiques ou du comportement. Parmi elles, les troubles affectifs, dont notamment les dépressions, forment le groupe de diagnostics le plus important, avec 30 000 hospitalisations. 23’000 séjours hospitaliers concernent l’utilisation de substances psychoactives (alcool, drogues, sédatifs). Les hommes représentent deux tiers de ces cas, alors que les femmes sont majoritaires en ce qui concerne les troubles affectifs.

Près de 85’000 enfants sont venus au monde dans les maternités des hôpitaux et des maisons de naissance, dont un peu moins de 27’000 par césarienne, soit 32%.

A la fin de l’année dernière, 220’960 personnes travaillaient dans le secteur hospitalier en Suisse. Le volume de l’emploi atteignait 170’928 équivalents plein temps. La Suisse comptait l’année dernière 281 établissements hospitaliers répartis sur 580 sites.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PANDÉMIESanté: les opérations électives cristallisent les tensions entre hôpitaux et gouvernementSanté: les opérations électives cristallisent les tensions entre hôpitaux et gouvernement

Coûts de la santé: hausse des dépenses de santé prévue ces deux prochaines annéesCoûts de la santé: hausse des dépenses de santé prévue ces deux prochaines années

PandémieCoronavirus: les hôpitaux romands sont presque saturésCoronavirus: les hôpitaux romands sont presque saturés

CORONAVIRUSCoronavirus: les hôpitaux suisses ont renforcé leurs capacités pour résister à un nouveau chocCoronavirus: les hôpitaux suisses ont renforcé leurs capacités pour résister à un nouveau choc

Top