25.01.2020, 16:52

Genève: environ 200 manifestants font part de leur peur de la 5G

chargement
Ce rassemblement était organisé à l'appel de Stop5Ginternational.org, un organisme qui ne veut pas que la technologie 5G soit imposée à la population.

Technologie Environ 200 personnes se sont rassemblées samedi à Genève pour faire part de leurs craintes vis-à-vis de la 5G. Selon les manifestants, de nombreux scientifiques dénoncent les risques sanitaires, environnementaux, sécuritaires, énergétiques, éthiques et démocratiques.

La 4G, c’est bien assez. Ce discours, quelque 200 personnes l’ont repris samedi, devant l’ONU, à Genève. Ce rassemblement était organisé à l’appel de Stop5Ginternational.org, un organisme qui ne veut pas que la technologie 5G soit imposée à la population.

D’autres manifestations semblables ont eu lieu dans plus d’une trentaine de pays. Des actions de protestation ont eu lieu dans seize villes suisses, a communiqué samedi soir l'association "Protection contre les rayonnements". Plusieurs centaines de protestataires ont marché dans les rues de Zurich. Ils ont ensuite remis au conseiller d'Etat Martin Neukom (Verts) une lettre, contenant leurs revendications. La discussion s'est très bien déroulée, a précisé l'association.

Environ 200 personnes se sont également rassemblées devant le siège de l'ONU, à Genève. A Berne, ils étaient tout autant. Pour les opposants, le principe de précaution doit s'appliquer à la 5G, une technologie qui permet d'augmenter significativement les débits de la téléphonie mobile.

De nombreux risques dénoncés

Présent à la manifestation genevoise, Olivier Pahud, agent immobilier et électrosensible, a évoqué les précédents en matière d'innovations. Les rayons X, au tout début, étaient ainsi utilisés par les marchands de chaussures qui pouvaient voir si le pied de leur client était à l'aise dans le soulier, sans tenir compte des dangers. L'amiante a connu une même histoire.

"La 5G est la goutte qui fait déborder la casserole dans laquelle nous cuisons à feu doux", a relevé M.Pahud. Ce dernier a dénoncé les apprentis sorciers et a rappelé la présence, actuellement, de milliers de satellites, de millions d'antennes et de milliards de téléphones portables.

Selon les manifestants, de nombreux scientifiques dénoncent les risques sanitaires, environnementaux, sécuritaires, énergétiques, éthiques et démocratiques que l'introduction de la 5G fait courir. En Suisse, les opérateurs sont en plein déploiement de la 5G, avec de nouvelles antennes ou la transformation d'antennes 4G.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

Top