10.07.2020, 00:01
Lecture: 5min

Formation: 2021, l’été qui fait peur pour les apprentis romands

Premium
chargement
Cet été, les cantons mettent les bouchées doubles pour que les jeunes trouvent chaussure à leur pied en 2020. Car la véritable crise de l’apprentissage pourrait éclater en 2021.

Marché du travail Les craintes pour le marché de l’apprentissage ne se sont pas réalisées, sauf dans les cantons latins. A titre d’exemple, Vaud a décidé d’ajouter 3,2 millions de francs aux 16 millions déjà débloqués en mai.

au moins 14 500 places d’apprentissage cherchent encore preneuse ou preneur en Suisse. Le nombre de contrats déjà signés est en faible recul (moins trois pour cent) par rapport à juin 2019, mais le chiffre cache de fortes disparités. Si les craintes liées à la pandémie ne se sont pas réalisées, la situation est préoccupante en Suisse romande et au Tessin. Explications.

Début mai, le conseiller fédéral Guy Parmelin a mis...

À lire aussi...

SoutienSubventions: la Confédération devrait octroyer 28 milliards à la formation et à la rechercheSubventions: la Confédération devrait octroyer 28 milliards à la formation et à la recherche

Après l’écoleFormation: près d’un jeune Suisse sur deux opte pour un apprentissageFormation: près d’un jeune Suisse sur deux opte pour un apprentissage

FormationFormation: la Suisse détient le 2e taux le plus haut de doctorants parmi 36 paysFormation: la Suisse détient le 2e taux le plus haut de doctorants parmi 36 pays

Top