12.05.2020, 20:30

Football – Les grandes soirées des clubs suisses: le jour de gloire du FC Zurich

chargement
Aucun supporter du FC Zurich ne peut oublier cette date du 13 mai 2006.

Souvenirs Il y a des dates que l’on n’oublie pas dans l’histoire des clubs suisses. Parmi elles, le 13 mai 2006, soir de gloire du FC Zurich qui est sacré champion de Suisse face au FB Bâle.

13 mai 2006: aucun supporter du FC Zurich ne peut oublier cette date. Ce samedi après-midi qui n’avait rien de printanier restera comme le jour de gloire du FC Zurich de Lucien Favre.

Victorieux 2-1 du FC Bâle au Parc Saint-Jacques lors de la plus belle «Finalissima» de l’histoire de la Super League, l’entraîneur vaudois et ses joueurs ont cueilli un titre qui fuyait le FCZ depuis un quart de siècle. Il a été acquis sur une réussite de Iulian Filipescu à la 93e minute. Le défenseur roumain était montré aux avant-postes avec l’énergie du désespoir. Seule une victoire, en effet, permettait au FCZ de coiffer sur le fil le FCB qui avait occupé lors de cette saison 2005/2006 le fauteuil de leader durant 31 journées !

«J’ai cru que Zubi avait arrêté le ballon»

Sur une touche d’Alain Nef, Florian Stahel, qui avait été déjà à l’origine de l’ouverture du score d’Alhassane Keita, armait un centre magnifique pour Filipescu qui pouvait devancer Reto Zanni pour battre Pascal Zuberbühler. «Je n’ai pas réalisé tout de suite. Il y avait du monde devant moi. Et j’ai cru que Zubi avait arrêté le ballon», se souvient Lucien Favre.

Je n’ai pas réalisé tout de suite. Il y avait du monde devant moi. Et j’ai cru que Zubi avait arrêté le ballon
Lucien Favre, ancien joueur de football devenu entraîneur

Même si sa dernière phrase était pour le moins curieuse dans la mesure où le gardien qui allait le mois suivant rester invaincu en quatre rencontres – plus une prolongation – de Coupe du monde, avait multiplié les bourdes dans la cage du FCB tout au long de la saison, on peut comprendre la stupeur de l’actuel entraîneur du Borussia Dortmund. En 76 rencontres sous les couleurs du FC Zurich qu’il s’apprêtait à quitter, Iulian Filipescu n’avait encore jamais marqué le moindre but. Avant cette fatidique 93e minute de la «Finalissima».
 


Cette réussite de Iulian Filipescu devait provoquer un véritable chaos non seulement dans le stade mais également dans la ville. Furieux, les supporters les plus extrémistes du FCB ont tout d’abord envahi la pelouse pour se ruer sur les joueurs zurichois, plus précisément sur Filipescu. Le défenseur avait dû prendre ses jambes à son cou pour trouver son salut. Puis en ville, plusieurs altercations devaient se produire entre ces mêmes supporters et les forces de l’ordre. On devait dénombrer 115 blessés et des dégâts qui furent chiffrés à 400’000 francs.

A la recherche d’un titre depuis le sacre du Servette FC en 1999, le football romand peut revendiquer une certaine part dans cette improbable victoire. Il y a eu bien sûr la maîtrise tactique de Lucien Favre. Mais rien n’aurait été possible aussi sans les prouesses de Johnny Leoni dans les buts, sans la rigueur de Steve von Bergen en défense et sans l’inspiration de Xavier Margairaz en ligne médiane aux côtés de deux joueurs, Blerim Dzemaili et Gökhan Inler, qu’il aurait dû côtoyer bien davantage en équipe nationale.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SouvenirsFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: plus de 60’000 spectateurs au Wankorf en 1959Football – Les grandes soirées des clubs suisses: plus de 60’000 spectateurs au Wankorf en 1959

RétrospectiveFootball – les grandes soirées des clubs suisses: en 2013, Bâle se qualifie pour sa première demi-finale européenneFootball – les grandes soirées des clubs suisses: en 2013, Bâle se qualifie pour sa première demi-finale européenne

FootballFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: le FC Wettingen volé à Naples en 1989Football – Les grandes soirées des clubs suisses: le FC Wettingen volé à Naples en 1989

SouvenirFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: Thoune s’ouvre la porte de la Ligue des Champions en 2005Football – Les grandes soirées des clubs suisses: Thoune s’ouvre la porte de la Ligue des Champions en 2005

SouvenirFootball – Les grandes soirées des clubs suisses: le soir de gloire du FC Bâle en décembre 2011Football – Les grandes soirées des clubs suisses: le soir de gloire du FC Bâle en décembre 2011

Top