Finances fédérales: 411 millions de plus pour le coronavirus et les infrastructures ferroviaires

chargement

Budget 2021 Les sénateurs ont dit oui jeudi à un nouveau supplément budgétaire. Parmi les crédits Covid sollicités figurent notamment les charges de fonctionnement de l’OFSP et la surveillance des nouveaux variants.

 16.09.2021, 13:44
Ueli Maurer demande que les doses de vaccins en trop soient transférées au Département fédéral des affaires étrangères.

La Confédération a besoin de fonds supplémentaires pour lutter contre le coronavirus et financer le fonds d’infrastructure ferroviaire. Le Conseil des Etats a approuvé jeudi à l’unanimité un supplément budgétaire de 411 millions de francs répartis sur neuf crédits.

Le fonds d’infrastructure ferroviaire (FIF) nécessite la plus grande partie de cette enveloppe, soit 233 millions de francs. Ce supplément est destiné à compenser les pertes d’exploitation subies en raison de la pandémie de Covid-19, à hauteur de 102 millions, et à couvrir les coûts supplémentaires de 125 millions dus à la réalisation précoce de divers projets d’aménagement.

Quatre autres crédits sont sollicités pour financer des mesures Covid. Ils concernent des charges de fonctionnement de l’OFSP (37,4 millions), l’exploitation des centres fédéraux pour demandeurs d’asile (12 mio), les charges de fonctionnement de l’Office fédéral de la statistique (7,2 mio) et la surveillance des nouveaux variants du virus (4,9 mio).

Vaccins aux pays pauvres

Au final, 164 millions sont destinés aux mesures contre le coronavirus. Dans ce contexte, le chef des finances Ueli Maurer a demandé de pouvoir transférer au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) du matériel acheté en trop. Il s’agit notamment des doses de vaccins. La gestion en reviendra au département humanitaire du DFAE.

 C’est logique de donner plus loin des vaccins achetés, disponibles et non utilisés.
Ueli Maurer, ministre des finances

Beat Rieder (Centre/VS) s’est inquiété d’un potentiel dégât d’image pour la Suisse. Car le vaccin en question est le controversé Astra Zeneca. Mais pour Ueli Maurer, d’autres pays ont déjà procédé ainsi. «C’est logique de donner plus loin des vaccins achetés, disponibles et non utilisés», a-t-il déclaré. Cela contribuera à réduire la propagation de l’épidémie au niveau mondial.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 16 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 16 septembre

PANDÉMIECoronavirus: une majorité des partis soutient la gratuité des testsCoronavirus: une majorité des partis soutient la gratuité des tests

PandémieCoronavirus: certaines grandes entreprises de Suisse exigent le certificatCoronavirus: certaines grandes entreprises de Suisse exigent le certificat

AméliorationCoronavirus: la pandémie recule beaucoup pour la première fois en plus de 2 moisCoronavirus: la pandémie recule beaucoup pour la première fois en plus de 2 mois

DemandeCoronavirus: les chefs de parti exigent le certificat aussi au ParlementCoronavirus: les chefs de parti exigent le certificat aussi au Parlement

Top