11.04.2017, 23:46

Des financements obscurs combattus

Premium
chargement
Le Groupe suisse sans armée veut interdire à la BNS  et aux caisses de pension de financer du matériel  de guerre (ici, un missile tomahawk lancé par les  Etats-Unis en Syrie, le 7 avril dernier).
Par sandrine hochstrasser

«L’argent pour les armes tue!». C’est le message qu’une activiste de 86 ans a sprayé hier matin sur une palissade de la BNS à Berne. L’action marquait le lancement de l’Initiative contre le commerce de guerre du Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA) et des Jeunes Verts. Ces derniers veulent interdire à la BNS et aux caisses de...

Top