30.01.2019, 11:28

Des clopes plus nocives pour l'Afrique, un défi étendu à la Belgique ou un village d'igloos au WEF… l’actu suisse vue du reste du monde

chargement
Made in Switzerland. Chaque semaine, nous parcourons les médias du monde pour voir ce que nos confrères ont retenu de l'actualité suisse.

Revue de presse Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse cette semaine. On apprend notamment que les industries suisses du tabac vendent des cigarettes plus nocives et addictives sur le marché africain, que le défi d'origine suisse "Février sans supermarché" s'est étendu en Belgique, ou que, sans Trump au Forum économique mondial de Davos, les Américains se sont passionnés pour un village d'igloos.

Comme chaque semaine, on fait un petit tour d’horizon des médias étrangers pour découvrir ce qui a retenu leur attention dans l’actualité de notre pays.

Des cigarettes plus addictives et nocives pour le marché africain

 

 

Les industriels suisses du tabac produisent des cigarettes plus nocives et addictives pour l’Afrique, contenant des taux de nicotine deux fois plus élevés que les normes européennes. C’est le résultat d’une enquête publiée par l’ONG Public Eye et relayée par de nombreux médias français.

L’Obs donne comme exemple un échantillon de la marque Winston qui comporte au Maroc plus de 16,31 milligrammes de particules totales par cigarette contre 10,5 pour des Winson Classic achetées à Lausanne. Et le magazine français de rappeler qu’en 2017, 2’900 tonnes de cigarettes suisses ont été exportées vers ce pays qui fait figure de «porte d’entrée vers les marchés africains.» Interrogée par France Inter, la journaliste précise que « la question de la qualité du tabac, de la composition des cigarettes, les questions de santé ne sont à peu près jamais contrôlées, ni en Suisse ni dans les pays d’Afrique vers lesquels les cigarettes sont acheminées.»

Pour le journal panafricain Afrique Matin, la Suisse «promeut ainsi et profite de l’existence d’un double standard, quitte à aggraver les problèmes de santé publique dans les pays importateurs.» Ouest-France précise que le sujet sera bientôt sur la table de l’Assemblée fédérale.

 

Le défi «Février sans supermarché» s’étend à la Belgique

 

La troisième édition du défi «Février sans supermarché» va commencer vendredi. Son but: encourager les commerces indépendants et soutenir les producteurs locaux et petites épiceries. Le journal belge Sudinfo rappelle qu’il s’agit d’une initiative suisse. L’opération a, en effet, été lancée en 2017 par un groupe régional de consommation durable à Neuchâtel.

Comme l’explique le portail belge 7sur7, «En Vert et Contre Tout», un site web écolo basé dans la même ville, étend alors le défi à toute la Suisse romande. En 2018, la France rejoint le mouvement, et, cette année, le défi arrive en Belgique. Leïla Rölli, la fondatrice du mouvement, explique au quotidien belge La Dernière Heure qu’elle «a discuté cette année avec des personnalités belges engagées» en leur demandant «si elles étaient partantes pour que la Belgique rejoigne le mouvement». 20’000 personnes ont participé au projet en 2018.

 

Sans Trump à Davos, les Américains s’intéressent à un village d’igloos

 

 

Davos était au centre de l’actualité mondiale avec le Forum économique mondial. Et, à défaut de pouvoir compter sur la présence du président Trump, les Américains se sont tout de même intéressés à la manifestation. Julia Chatterley, une journaliste de CNN, en a profité pour faire un reportage sur un «village d’igloos» situé au-dessus de Davos, à 2’620 mètres d’altitude, qui aurait accueilli certains participants du WEF

Comme le relève la chaîne américaine, il s’agit d’un hôtel temporaire qui contient 15 chambres, ou 15 igloos, toutes connectées par des tunnels enneigés. Chaque igloo possède une thématique liée à un pays, par exemple le Japon et Hawaï. Son reportage vidéo a été partagé sur de nombreux autres médias anglophones. The Economic Times relève qu’on retrouve en Suisse d’autres hôtels de ce type à Gstaad et à Zermatt. Une nuit coûterait jusqu’à 500 francs suisses, selon The Business Times.

 

Un acteur français enchaîne les erreurs sur l’histoire de Genève

 

 

Souvent critiqué pour ses imprécisions par des historiens, l’acteur Lorànt Deutsch produit depuis fin octobre des vidéos sur Youtube pour faire découvrir l’histoire d’une ville en un temps record. Après Nice, La Rochelle et Orléans, il s’est attaqué à l’histoire de la ville de Genève. Le quotidien Le Matin avait réagi en expliquant le nombre de «petits raccourcis» et d’«erreurs grossières» que commet le comédien français. Plusieurs médias français se sont emparés du sujet cette semaine.

Le Parisien relate que «cet épisode suisse a été accueilli avec une pointe de scepticisme sur les bords du Lac Léman.» Pour Le Huffington Post, «les Suisses ont de quoi s’étrangler» devant ce vulgarisateur qui «semblait parfois moins maîtriser son sujet» en «s’attaquant à la Suisse et à Genève.» Télé-Loisirs souligne que les anecdotes évoquées dans la vidéo «ne sont pas passées inaperçues chez nos voisins suisses» et les «ont quelque peu irrités.» Et LCI de rappeler sur un ton humoristique qu’«on ne plaisante pas avec la Suisse.»

 

Le «trekking de la mémoire» est passé par la Suisse

 

Dimanche dernier, à l’occasion de la Journée de la mémoire, une association italienne a proposé une excursion ouverte à tous et passant par la Suisse. Comme le relate le quotidien La Repubblica, la randonnée proposait de suivre les sentiers par lesquels de nombreux Juifs, sous de fausses identités, avaient trouvé refuge sur le territoire suisse durant la Seconde Guerre mondiale.

Le guide de l’excursion explique au Varese News que les rescapés juifs avaient «rejoint la Suisse en passant à travers de nombreux bunkers et tranchées datant de la Première Guerre mondiale.» Les décombres sont situés autour de la Ligne Cadorna, construite le long de la frontière entre l’Italie et la Suisse. L’opération secrète de sauvetage, intitulée «Oscar», avait été organisée par le cardinal de la ville de Milan, Alfredo Schuster.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

REVUE DE PRESSEDes micro-robots intelligents, une alliance anti-frontaliers ou une course de baignoires… l’actu suisse vue du reste du mondeDes micro-robots intelligents, une alliance anti-frontaliers ou une course de baignoires… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseDu CO2 polluant dans notre Coca, les trottinettes renversantes ou les vacances de Federer… l’actu suisse vue du reste du mondeDu CO2 polluant dans notre Coca, les trottinettes renversantes ou les vacances de Federer… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseDu béton empilé comme des Legos, un selfie légendaire ou un entraîneur de hockey encensé… l’actu suisse vue du reste du mondeDu béton empilé comme des Legos, un selfie légendaire ou un entraîneur de hockey encensé… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseToblerone halal, critiques françaises sur la démocratie suisse, plainte contre une centrale nucléaire… l’actu suisse vue du reste du mondeToblerone halal, critiques françaises sur la démocratie suisse, plainte contre une centrale nucléaire… l’actu suisse vue du reste du monde

REVUE DE PRESSETifo bâlois en 3D, tableaux de maîtres planqués, club français racheté par des Valaisans…l’actu suisse vue du reste du mondeTifo bâlois en 3D, tableaux de maîtres planqués, club français racheté par des Valaisans…l’actu suisse vue du reste du monde

Top