23.10.2015, 17:32

Un député UDC fribourgeois condamné pour cruauté envers les animaux

chargement

Chasse Le Tribunal de police de la Gruyère a condamné le député UDC fribourgeois Roger Schuwey pour avoir laissé agoniser un chamois.

Le député fribourgeois Roger Schuwey (UDC) est à nouveau condamné à cause de sa façon de pratiquer la chasse. Il s'est rendu coupable de cruauté envers les animaux et de contravention à la loi sur la chasse.

Roger Schuwey a comparu jeudi et vendredi devant le Tribunal de police de la Gruyère, car il avait contesté une ordonnance pénale à son encontre datant du 3 février. Il écope bel et bien de 20 jours-amende à 130 francs, mais avec quatre ans de sursis au lieu de deux ans. Son amende est fixée à 500 francs au lieu de 800.

Le 30 septembre 2014, près de Bellegarde en Gruyère, il a blessé un chamois avec un fusil emprunté à un autre chasseur. Il n'avait que quatre cartouches sur lui. Il a tiré quatre fois sans pour autant tuer l'animal.

Septante minutes d'agonie

Le tireur a attendu quarante minutes entre le troisième et le quatrième tir, alors que la bête était dans son champ de vision. Il a finalement suivi à pied le chamois, l'a saisi par les cornes et l'a achevé avec une arme de poing.

Mais au total, pas moins de septante minutes se sont écoulées entre la première blessure et la mort de l'animal. De plus, il n'a pas inscrit cet épisode de chasse dans le carnet de statistiques comme exigé par la loi. Par contre, le juge lui laisse le bénéfice du doute quant à l'absence d'un tir d'essai.

Renards dans une poubelle

L'homme avait déjà sévi en 2013: trois renards avaient péri sous ses coups de fusil hors de la période de chasse. Il les avait abattus depuis une fenêtre de l'hôtel qu'il tient au hameau de La Villette (commune de Bellegarde), à moins de cent mètres d'autres habitations.

Roger Schuwey s'était débarrassé des goupils dans un sac poubelle, qu'il avait déposé devant le centre de collecte de Broc. Le garde-chasse avait dû achever un des renards qui respirait encore. Le député avait alors écopé de 15 jours-amende à 120 francs avec deux ans de sursis et à une amende de 1000 francs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Télécommunications: feu vert pour le rachat de Sunrise par Liberty GlobalTélécommunications: feu vert pour le rachat de Sunrise par Liberty Global

FinancesCoronavirus: le Conseil national débat des crédits cautionnésCoronavirus: le Conseil national débat des crédits cautionnés

PandémieCoronavirus: pour Alain Berset, il faut une approche différenciée en fonction des régionsCoronavirus: pour Alain Berset, il faut une approche différenciée en fonction des régions

live
En directCoronavirus: la France reconfinée à partir de vendrediCoronavirus: la France reconfinée à partir de vendredi

ParlementCoronavirus: le Conseil national consent à donner un coup de pouce aux petites et moyennes entreprisesCoronavirus: le Conseil national consent à donner un coup de pouce aux petites et moyennes entreprises

Top