31.07.2020, 12:15

Cyanobactéries: baignades déconseillées tout le week-end sur le Littoral neuchâtelois

chargement
La petite plage de Boudry a notamment été fermée.

Plages Au moins six chiens sont morts très probablement en raison d’une cyanobactérie après une baignade dans le lac de Neuchâtel. Des analyses et des prélèvements sont en cours. Dans les lieux où elle n’est pas interdite sur le Littoral, la baignade restera déconseillée tout le week-end.

L’angoisse est palpable dans la région. Entre mercredi et jeudi, au moins six chiens sont morts très probablement – «à 95%» – en raison d’une cyanobactérie après une baignade dans le lac de Neuchâtel. «On s’attend à d’autres décès», craint Georges-André Lozouet, chargé de communication de la police neuchâteloise.

Des analyses sont en cours pour confirmer la cause des décès des canidés. Les plages entre l’embouchure de l’Areuse et Colombier ont été fermées et la baignade est déconseillée sur tout le Littoral neuchâtelois.

A lire aussi : Plusieurs chiens morts par empoisonnement obligent la fermeture des plages de Boudry et Colombier

Les résultats des analyses de prélèvements effectués ou en cours doivent permettre de lever ou non ces restrictions ou recommandations. Au vu du temps nécessaire pour obtenir les résultats, Georges-André Lozouet indique que la baignade restera déconseillée partout où elle n’est pas interdite, au moins durant tout le week-end.

Personne aux urgences

Aucune autre intoxication d’animaux n’a été signalée ailleurs dans le canton. Pas d’urgences vitales non plus. «Nous avons aucun cas à signaler, mais nous avons reçu beaucoup d’appels de personnes angoissées qui avaient des questions, et une maman est venue avec son enfant mais celui-ci ne présentait pas de symptôme, alors qu’une telle infection provoquerait des symptômes», informe la communication du Réseau hospitalier neuchâtelois. L’angoisse de la population fait aussi crépiter les téléphones de la centrale d’urgences de la police neuchâteloise.

Face à cette agitation, le chargé de communication de la police neuchâteloise se veut rassurant: «En cas d’intoxication, les symptômes sont immédiats. Si une personne s’est baignée il y a 24 heures et qu’elle n’a pas eu de symptômes qui ressemblent à une intoxication alimentaire, il n’y a aucun risque.» L’ingestion par des enfants des toxines produites par cette cyanobactérie inquiète particulièrement les autorités.

Avis de prudence sur les plages vaudoises et fribourgeoises

Les cantons de Vaud et de Fribourg ont tous deux communiqué des avis de prudence, concernant la rive sud du lac de Neuchâtel. Des analyses seront menées à divers endroits, afin de vérifier la présence de cyanobactéries. Les chimistes cantonaux de deux cantons recommandent d’éviter toute baignade, par principe de précaution.

Aucun cas n’a cependant été encore enregistré dans les deux cantons. 

A Cudrefin, sur la rive vaudoise du lac de Neuchâtel, des panneaux d’avertissement ont été posés. En l’absence d’interdiction, les baigneurs sont encore nombreux. (Photo Anabelle Bourquin)


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BactérieNeuchâtel: plusieurs chiens morts par empoisonnement obligent la fermeture de plagesNeuchâtel: plusieurs chiens morts par empoisonnement obligent la fermeture de plages

AnimauxA Neuchâtel, la police enquête après la mort de six chiensA Neuchâtel, la police enquête après la mort de six chiens

Top