01.05.2020, 15:56

Coronavirus: prévu début septembre, Avenches Tattoo est reporté à 2021

chargement
Avenches Tattoo avait attiré près de 18'000 spectateurs en 2019. Un record. (Archives)

C’est décidé La 16e édition du festival Avenches Tattoo, programmée au début du mois de septembre, est reporté à 2021. Les personnes qui ont acheté un billet pourront y retourner l'année prochaine. La programmation devrait être similaire à celle de 2020.

Nouveau festival à jeter l’éponge cet été en raison du coronavirus, Avenches Tattoo annule sa 16e édition, qui était programmée du 3 au 5 septembre. Le festival dédié aux musiques militaires compte revenir en 2021.

«Tous les billets déjà achetés restent valables et seront automatiquement reportés aux mêmes jours et mêmes horaires l’année prochaine», annoncent vendredi les organisateurs dans un communiqué. Ils essaieront de proposer une programmation proche de celle qui était prévue cet été.

Avenches Tattoo avait enregistré une affluence record en 2019. Les quatre soirées avaient attiré quelque 18’000 spectateurs dans les arènes romaines, soit 2000 qu’un an plus tôt.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 1er maiCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 1er mai

Pas de soutienCoronavirus: le Conseil fédéral refuse toujours d'intervenir sur les loyersCoronavirus: le Conseil fédéral refuse toujours d'intervenir sur les loyers

Réseaux sociauxCoronavirus: une nouvelle émoticône exprimant la solidarité est disponible sur FacebookCoronavirus: une nouvelle émoticône exprimant la solidarité est disponible sur Facebook

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, le Maroc n’a jamais guéri cinq cas grâce à la chloroquineCoronavirus – Fake news: non, le Maroc n’a jamais guéri cinq cas grâce à la chloroquine

Top