15.09.2020, 10:30

Coronavirus: présenté comme médicament miracle, l’Echinaforce fait débat

chargement
Plusieurs pharmacies se sont retrouvées en rupture de stock d'Echinaforce après l'annonce.

Pas de consensus Les médias alémaniques le présentaient lundi comme un remède pouvant soigner le Covid-19 après la parution d'une étude. Mais la communauté scientifique reste plus mesurée quant à l’efficacité de l'Echinaforce sur le virus.

L’Echinaforce serait-il en passe de devenir la nouvelle hydroxychloroquine? Fabriqué en Thurgovie, ce médicament phytothérapique à base d’échinacée serait efficace contre le SARS-CoV-2, selon une étude menée par le laboratoire de Spiez

La presse alémanique en a fait ses choux gras lundi, affirmant que le remède miracle pouvait soigner le Covid-19. Mais les avis divergent au sein de la communauté scientifique.  

Des résultats préliminaires

D’après le laboratoire fédéral de Spiez, cette substance permettrait de désactiver le virus du Covid-19. «Les deux SARS-CoV-1 et SARS-CoV-2 ont été inactivés à des concentrations similaires de l’extrait. Nous émettons donc l’hypothèse que les préparations d’Echinacea purpurea, telles qu’Echinaforce, pourraient être efficaces comme traitement prophylactique», écrivent les auteurs de l’étude.

Il faut garder une grande méfiance vis-à-vis des études in vitro.
Julien Riou, médecin et épidémiologiste

Pour Julien Riou, médecin et épidémiologiste à l’Université de Berne, la prudence est de mise car l’étude n’a pas été réalisée sur des malades du coronavirus mais en milieu artificiel. «Il faut garder une grande méfiance vis-à-vis des études in vitro. On sort à peine du désastre de l’hydroxychloroquine», a-t-il déclaré au micro de la RTS

Contacté par le journal «20 Minutes», l’Office fédéral de la santé publique ne se prononce pas et attend des recherches supplémentaires.

Un financement flou

Contactés par la RTS, les auteurs de l’étude ont refusé de s’exprimer sur les résultats obtenus et sur le financement de leur recherche. Les laboratoires Vogel, fabricants du produit, sont suspectés d’être à l’origine de cette parution.

Une chose est sûre: la demande pour ce médicament explose depuis. Ce lundi, les clients se ruaient dans les pharmacies pour s’en procurer, selon le journal «20 Minuten».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TraitementCoronavirus: l’inefficacité de l’hydroxychloroquine confirméeCoronavirus: l’inefficacité de l’hydroxychloroquine confirmée

Etats-UnisCoronavirus: Washington retire l’autorisation d’urgence de l’hydroxychloroquineCoronavirus: Washington retire l’autorisation d’urgence de l’hydroxychloroquine

PandémieCoronavirus: l’OMS a annoncé la reprise des tests cliniques sur l’hydroxychloroquineCoronavirus: l’OMS a annoncé la reprise des tests cliniques sur l’hydroxychloroquine

EpidémieCoronavirus: le Brésil maintient l’utilisation de l’hydroxychloroquineCoronavirus: le Brésil maintient l’utilisation de l’hydroxychloroquine

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 16 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 16 septembre

CoronavirusCoronavirus: au pic de l’épidémie, l’inquiétude était palpable parmi les décideursCoronavirus: au pic de l’épidémie, l’inquiétude était palpable parmi les décideurs

Top