08.04.2020, 07:07

Coronavirus: l'aéroport de Genève réduit à l’état de ville fantôme

Premium
chargement
1/3  

REPORTAGE Toujours ouvert, Cointrin est pratiquement à l’arrêt depuis la mi-mars, avec à peine une dizaine de vols et quelques centaines de passagers par jour. Voyage dans un monde du vide.

Une impression de vide. Et de silence. Presque un sentiment de malaise de découvrir ce lieu, habituellement bourdonnant et surpeuplé, réduit à l’état de ville fantôme. Il existe un aéroport qui ressemble à cette description à Chypre, dans la zone tampon séparant la partie grecque de la partie turque de l’île. Mais là, nous sommes dans un lieu familier des Romands, synonyme de voyages d’affaires ou d’études, de week-ends et de vacances:...

À lire aussi...

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, des Italiens n’ont pas jeté leur argent dans la rueCoronavirus – Fake news: non, des Italiens n’ont pas jeté leur argent dans la rue

DécidéCoronavirus: l’UDC veut un retour au travail le 20 avrilCoronavirus: l’UDC veut un retour au travail le 20 avril

InfographieCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le mondeCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le monde

live
PandémieCoronavirus: les nouvelles du mardi 7 avrilCoronavirus: les nouvelles du mardi 7 avril

Top