Coronavirus: environ un écolier sur cinq a été infecté selon une étude

chargement

Pandémie Selon l’étude de l’Université de Zurich, un peu moins de 20% des écoliers ont été infectés par le coronavirus. La majorité n’a pas présenté de symptômes.

 21.05.2021, 10:42
Depuis juin 2020, la proportion d'enfants ayant subi une infection et ayant développé des anticorps est passée de 2% à 19%, a indiqué vendredi l'Université de Zurich. (illustration)

Un peu moins de 20% des enfants et adolescents de 7 à 17 ans ont formé des anticorps contre le coronavirus, ce qui signifie qu’ils ont été infectés. Deux tiers des infectés restent asymptomatiques, selon une étude de l’Université de Zurich.

Pour la troisième fois après l’été 2020, puis l’automne 2020, l’Université de Zurich a testé en mars et en avril 2500 écoliers zurichois de 275 classes dans 55 écoles dans le cadre de l’étude «Ciao Corona». La présence d’anticorps dans le sang est la preuve qu’un enfant a été infecté.

Depuis juin 2020, la proportion d’enfants ayant subi une infection et ayant développé des anticorps est passée de 2% à 19%, a indiqué vendredi l’Université de Zurich. Le taux d’infection est comparable à celui des parents et du personnel scolaire. Aucune différence significative d’âge ou de sexe n’apparaît, si ce n’est que les enfants des écoles secondaires sont légèrement moins infectés.

Anticorps conservés pendant six mois

La majorité des enfants ont conservé leurs anticorps depuis l’enquête de l’automne 2020, soit pendant au moins six mois. Chez environ 20% des enfants, les anticorps n’étaient plus détectables. Cette baisse est comparable à celle observée chez les adultes.

«Malgré l’absence d’anticorps, il est possible que les enfants qui ont subi une infection soient protégés contre une réinfection par d’autres mécanismes de défense de l’organisme, comme les cellules T», explique Susi Kriemler, responsable de l’étude et professeure à l’Université de Zurich. On ne sait pas combien de temps dure l’immunité naturelle.

A lire aussi : Coronavirus: la Suisse dispose d’assez de doses pour vacciner les jeunes dès juillet

En été 2020, une accumulation des infections a été constatée dans une moyenne de deux classes sur cent avec trois infectés ou plus par classe. A l’automne 2020, une telle accumulation a été observée dans six classes sur cent. Au printemps de cette année, cette valeur est passée à vingt classes sur cent.

Covid long

Depuis l’automne 2020, 4% des enfants dont les tests d’anticorps étaient positifs ont présenté des symptômes compatibles avec le Covid long, c’est-à-dire que les symptômes ont duré trois mois ou plus. Parmi les enfants sans anticorps, 2% ont signalé des symptômes à long terme.

D’autres raisons peuvent être responsables de la prolongation des symptômes. Les auteurs de l’étude supposent qu’environ 2% des enfants infectés présentent des symptômes à long terme qui pourraient être liés au Covid-19. Aucun des enfants examinés n’a été hospitalisé au cours de la maladie.

«Ciao Corona» fait partie du programme de recherche Corona Immunitas de l’Ecole suisse de santé publique (SSPH+). Corona Immunitas est un programme scientifique visant à déterminer la propagation et l’impact du Coronavirus en Suisse. Il fournit des données épidémiologiques qui permettent de prendre des décisions sur les mesures à prendre pour protéger la population.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 21 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du 21 mai

PandémieCoronavirus: «Je n’ai pas assez remis en question la science», reconnaît Alain BersetCoronavirus: «Je n’ai pas assez remis en question la science», reconnaît Alain Berset

accordCoronavirus: l’Europe s'accorde sur un certificat numérique CovidCoronavirus: l’Europe s'accorde sur un certificat numérique Covid

Top