30.06.2020, 00:01
Lecture: 5min

Construction historique: patrimoine bâti en péril

Premium
chargement
Restaurée après quatre ans de travaux et dix millions de francs investis, l’Abbatiale de Payerne, joyau de l’art roman, rouvrira le 11juillet.
Par Sevan Pearson

MÉMOIRE Des élus réclament une hausse de la manne fédérale pour préserver les constructions historiques. Alors que le coronavirus a augmenté les dépenses de l’Etat dans plusieurs domaines, l’avenir du patrimoine helvétique est sujet à débat.

«Des bâtiments historiques vont inévitablement tomber en ruine et disparaître, car le budget pour les préserver est insuffisant.» La conseillère nationale Marie-France Roth-Pasquier (PDC, FR) est inquiète. Si la Confédération n’augmente pas son soutien financier à la préservation des monuments historiques, des fleurons du patrimoine comme le château de Gruyères (FR) et ceux de Valère et Tourbillon (VS) pourraient courir à une ruine lente et silencieuse. «Le Conseil fédéral estime qu’il faudrait 100 millions de francs...

À lire aussi...

SuisseSuisse: un demi-siècle depuis la construction du tunnel routier du GothardSuisse: un demi-siècle depuis la construction du tunnel routier du Gothard

Algorithmes et art 6/6La culture en 2020: l’intelligence artificielle au service du patrimoineLa culture en 2020: l’intelligence artificielle au service du patrimoine

culturePatrimoine de l’Unesco: l’alpinisme et les processions catholiques de Mendrisio candidatsPatrimoine de l’Unesco: l’alpinisme et les processions catholiques de Mendrisio candidats

SauvegardeInventaire du patrimoine: pour apprendre à connaître ce que l’on aInventaire du patrimoine: pour apprendre à connaître ce que l’on a

Top