05.06.2019, 07:10

Commerce de détail: Migros veut ouvrir des magasins sans caisses et autonomes la nuit

chargement
Les clients régleraient leurs achats grâce à une application.

Tendance Migros mise sur l’automatisation. Le géant orange compte lancer des mini-succursales qui fonctionneraient sans caisses et totalement autonomes la nuit. Il vise les zones urbaines et les stations-service.

Depuis un certain temps, des caisses automatiques ont fait leur apparition dans les succursales des grands distributeurs. Mais, Migros veut faire un pas de plus vers l’automatisation. Le géant orange entend ouvrir des micro-magasins qui fonctionneraient sans caisses et de manière quasi autonome.

Concrètement, ces magasins seraient une déclinaison encore plus réduite des Migrolino, ces petites succursales Migros que l’on trouve dans certaines stations-service. Les mini-Migrolino seraient approvisionnés durant la journée par du personnel, mais fonctionneraient en libre-service durant la nuit – il n’est pas précisé si les échoppes resteraient ouvertes 24h/24 – ainsi que l’explique Markus Laenzlinger, patron de Migrolino dans l’Aargauer Zeitung.

Pour effectuer des achats, les clients devraient simplement s’identifier via l’application Migrolino. De quoi éviter les vols ou que des mineurs n’achètent de l’alcool. D’une surface de 50 à 80 m2, ces micro-magasins pourraient être installés dans les zones urbaines ou les stations-service Shell, pour qui les Migrolino sont souvent surdimensionnés.

Concept tendance

L’idée de Migros n’est pas nouvelle. En avril dernier, le groupe Valora, qui exploite notamment des kiosques, a testé temporairement une enseigne sans personnel à la gare de Zurich. Grâce à une application, les clients pouvaient accéder au magasin, scanner les articles et régler leurs achats.

 

Valora s’est lui-même inspiré du géant américain du commerce en ligne Amazon, qui exploite déjà ce type d’échoppes en Amérique du Nord; les achats n’y sont gérés que par des caméras et aucune identification via une application n’est nécessaire.

Les autres acteurs du commerce de détail suisse comptent-ils investir ce segment? Les groupes Volg, Coop et Spar disent ne pas avoir de projets concernant des magasins de proximité en libre-service, mais précisent suivre de près l’évolution de ces concepts.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ConsommationNi caisse, ni «self-scanning»: un magasin entièrement automatisé prévu en Suisse en 2019Ni caisse, ni «self-scanning»: un magasin entièrement automatisé prévu en Suisse en 2019

Top