06.12.2019, 07:41

Comment se déroulera l’élection au Conseil fédéral du 11 décembre

chargement
En 2015, Doris Leuthard, Ueli Maurer, Didier Burkhalter, Simonetta Sommaruga, Johann Schneider-Ammann, Alain Berset et Guy Parmelin avaient été élus. (Archives)

Politique Le suspense qui entoure l’élection du Conseil fédéral prendra fin mercredi. Pour la première fois depuis 2007, tous les «Sages» se représentent pour un nouveau mandat. Mais Regula Rytz, présidente des Verts, aimerait bien en évincer un et entrer au gouvernement.

Le 11 décembre, le Parlement devra élire les membres du Conseil fédéral pour la prochaine législature. Tous les conseillers fédéraux se représentent. L’élection suit une procédure bien précise, même si cette année, le siège de l’un d’entre eux est attaqué par la candidature de Regula Rytz.

A lire aussi : Sondage: les Verts ont-ils droit à un siège au Conseil fédéral?

Recommandations de vote

Les 246 parlementaires procéderont aux élections en l’absence des sept ministres. Avant qu’ils ne reçoivent leurs bulletins et ne les glissent dans les urnes que leur tendront les huissiers, les groupes parlementaires pourront faire part de leurs recommandations de vote à la tribune.

Les uns après les autres

Les sièges des conseillers fédéraux sont repourvus en premier et par ordre d’ancienneté au gouvernement. Le Parlement est ainsi appelé à réélire dans l’ordre Ueli Maurer (UDC), Simonetta Sommaruga (PS), Alain Berset (PS), Guy Parmelin (UDC), Ignazio Cassis (PLR), Viola Amherd (PDC) et Karin Keller Sutter (PLR).

Chancelier, présidente et vice-président

Puis, le Parlement procédera à l’élection du chancelier de la Confédération Walter Thurnherr. Enfin, il s’agira de désigner la présidente de la Confédération pour 2020 Simonetta Sommaruga, puis le vice-président du Conseil fédéral, Guy Parmelin.

Plusieurs tours possibles

Pour chaque élection, les deux premiers tours sont libres. Toute personne recueillant moins de 10 voix au 2e tour est ensuite écartée. Cette règle s’applique aussi pour les tours suivants. Dès le 3e tour, aucune nouvelle candidature n’est acceptée et celui qui obtient le moins de voix est éliminé.

Plus de tirage au sort

Lorsqu’il ne reste plus que deux personnes en lice et qu’elles obtiennent le même nombre de suffrages, le scrutin se poursuit jusqu’à ce qu’une des deux l’emporte. Le recours au tirage au sort pour les départager a été aboli.

Regula Rytz candidate au Conseil fédéral

  • A l’attaque des sièges du PLR A la faveur de leurs excellents résultats lors des élections fédérales du 20 octobre, les Verts estiment qu’il est temps pour eux d’entrer au gouvernement. Le PLR étant le parti le plus surreprésenté avec deux sièges, Regula Rytz vise un de ses fauteuils.
  • Le siège d’Ignazio Cassis L’élection du Tessinois précédant celle de sa collègue de parti pour des raisons d’ancienneté, la présidente des Verts tentera de ravir son siège. En cas d’échec, il n’est pas toutefois certain qu’elle attaquera Karin Keller-Sutter.
  • Attaquer le siège de Karin Keller-Sutter? Regula Rytz l’a exclu la semaine dernière en invoquant la volonté de ne pas s’opposer à une femme après la vague violette des élections. Reste à savoir si son groupe la suivra. Il n’a pas encore tranché et renvoie la balle au PLR. Si les Verts volaient le premier siège du parti, les libéraux-radicaux pourraient proposer Ignazio Cassis pour le siège de Mme Keller-Sutter ou donner à l’Assemblée fédérale le choix entre les deux ministres.
  • Un pari très difficile Quelle que soit la stratégie adoptée, la partie s’annonce très difficile pour l’écologiste. Le groupe PLR recommande logiquement de réélire tous les conseillers fédéraux en place. Invoquant la concordance, l’UDC prône aussi le statu quo. Au centre, le groupe réunissant le PDC, le PEV et le PBD pourrait jouer les arbitres. Mais la majorité de ses membres n’a pas l’intention de suivre les écologistes. Seuls les Vert’libéraux et le PS ont auditionné Regula Rytz. Les premiers l’ont entendue, mais n’ont pas encore dévoilé leur position.
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

la questionSondage: les Verts ont-ils droit à un siège au Conseil fédéral?Sondage: les Verts ont-ils droit à un siège au Conseil fédéral?

PolitiqueConseil fédéral: les Vert’libéraux ont auditionné Regula RytzConseil fédéral: les Vert’libéraux ont auditionné Regula Rytz

stratégie«La seule chance de survie du PDC au Conseil fédéral est d’élire Regula Rytz», affirme Christian Levrat«La seule chance de survie du PDC au Conseil fédéral est d’élire Regula Rytz», affirme Christian Levrat

persévéranteElection au Conseil fédéral: sans soutien à droite, Regula Rytz veut y croireElection au Conseil fédéral: sans soutien à droite, Regula Rytz veut y croire

politiqueElection au Conseil fédéral: le PDC ne soutient pas la candidature verte de Regula RytzElection au Conseil fédéral: le PDC ne soutient pas la candidature verte de Regula Rytz

Top