29.07.2020, 00:01

Climat: le permafrost est sous surveillance par un réseau de chercheurs depuis 20 ans

Premium
chargement
Cécile Pellet estime que la disparition pourrait favoriser l'apparition de chutes de pierres et des éboulements dans les montagnes.

RÉCHAUFFEMENT Un réseau de chercheurs scrute depuis 20 ans les sols d’altitude gelés en permanence. Cécile Pellet, chercheuse à l’Université de Fribourg et une des responsables de ce réseau, revient sur certains observations.

Les Alpes «dégèlent» peu à peu. C’est ce que constate le réseau suisse d’observation du permafrost, Permos. Créé il y a vingt ans, il a pour tâche de scruter les sols de montagne gelés en permanence (généralement au-dessus de 2500 mètres d’altitude), dans le contexte du réchauffement climatique. Entretien avec Cécile Pellet, chercheuse à l’Université de Fribourg et l’une des responsables du réseau.

Quelles sont les tâches du réseau suisse d’observation du permafrost?

Son but est de documenter et de mesurer...

À lire aussi...

Prise de positionSortie de crise du coronavirus: le PS veut protéger le climatSortie de crise du coronavirus: le PS veut protéger le climat

ClimatEnvironnement: Greta Thunberg va reverser le million d’un prix portugais à des associations pro-climatEnvironnement: Greta Thunberg va reverser le million d’un prix portugais à des associations pro-climat

MilitantismeClimat: action symbolique de 150 activistes d’Extinction Rebellion à BerneClimat: action symbolique de 150 activistes d’Extinction Rebellion à Berne

MobilitéClimat: Avenir Suisse prône l'utilisation de nouveaux carburantsClimat: Avenir Suisse prône l'utilisation de nouveaux carburants

fonte des glaciersLes Alpes «en feu» pour alerter la population sur le climatLes Alpes «en feu» pour alerter la population sur le climat

Top