28.03.2019, 12:46

Circulation: plus de 20'000 poids lourds en infraction lors de contrôles en 2018

chargement
Aucune différence significative n’a été observée entre les véhicules suisses et les véhicules étrangers. (illustration)

Circulation Non-respect des poids autorisés, défauts techniques ou entorses aux prescriptions de la durée du travail. L'an dernier, plus de 20'000 poids lourds étaient en infraction lors de contrôles.

Plus d'un poids lourd sur cinq était en infraction lors des contrôles menés l'an dernier. Un retrait de la circulation a été prononcé dans 5190 cas. Des proportions semblables avaient été enregistrées les précédentes années.

En 2018, 90'459 camions, tracteurs à sellette, voitures de livraison et autocars ont été contrôlés en Suisse. Près de 32% ont fait l’objet de vérifications approfondies dans un centre de contrôle du trafic lourd. Pour le reste, il s'agissait de contrôles routiers aléatoires par des patrouilles mobiles de police.

Sur 26'683 véhicules examinés dans les centres de contrôle du trafic lourd de Schaffhouse, Unterrealta, Mesolcina, Ripshausen, Ostermundigen et St-Maurice, 9786 présentaient des irrégularités et 3138 ont dû être retirés de la circulation.

 

A lire aussi : Trafic de poids lourds: le nombre d'infractions aux règles de sécurité explose

 

La provenance des véhicules a joué un rôle mineur à cet égard. En effet, aucune différence significative n’a été observée entre les véhicules suisses et les véhicules étrangers, a indiqué jeudi l'Office fédéral des routes.

Les centres de contrôle du trafic lourd ont inspecté essentiellement des camions et des tracteurs à sellette (96%). Les contrôles routiers aléatoires ont quant à eux concerné des voitures de livraison pour 32%, des camions et des voitures à sellette pour 65% et des autocars pour 3 %. Environ 17% des véhicules (10'492) présentaient des irrégularités, et 3% (2052) ont dû être retirés de la circulation.

La Confédération a en outre inspecté 2020 entreprises. Ces contrôles portent exclusivement sur le respect des prescriptions sur la durée du travail et du repos. Dans près de 22% des cas (439 entreprises), des irrégularités ont été constatées.

Trop gros

D'une manière générale, le non-respect des dimensions et des poids autorisés arrive en tête des infractions (9201 véhicules), suivi des défauts techniques (6391 véhicules) et des infractions aux prescriptions sur la durée du travail et du repos (4421 véhicules).

Les manquements dus à la consommation d’alcool, de drogues ou de médicaments (127 cas) et les excès de vitesse (389 cas) ont par contre joué un rôle secondaire. Les délits en lien avec les gaz d’échappement, tels que les manipulations du dispositif AdBlue, ont été rares (66 véhicules). Plusieurs irrégularités peuvent être recensées pour un même véhicule et un même chauffeur.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CamionsTrafic de poids lourds: le nombre d'infractions aux règles de sécurité exploseTrafic de poids lourds: le nombre d'infractions aux règles de sécurité explose

TRANSPORTRedevance poids lourds: le TF devra départager les camionneurs et la ConfédérationRedevance poids lourds: le TF devra départager les camionneurs et la Confédération

Top