CFF: pourquoi des bons de 500 francs de réduction sur l’AG font polémique

chargement

Mécontents Durant la pandémie de coronavirus, les CFF ont perdu près de 100’000 détenteurs d’un abonnement général. Pour faire face à cette baisse, la compagnie ferroviaire propose des bons de réduction à l’achat d’un abonnement général. Mais certains usagers de longue date n’en ont pas reçu.

 07.10.2021, 12:44
Les CFF ont perdu beaucoup de clients durant la pandémie.

Télétravail, cours à distance, port du masque obligatoire… Durant la pandémie, de nombreuses personnes ont décidé de résilier leurs abonnements CFF. Les détenteurs d’un abonnement général (AG) sont passés de 493’000 en 2019 à 395’000 aujourd’hui, a indiqué la compagnie ferroviaire dans un communiqué fin septembre.

Pour motiver leurs anciens usagers à revenir, les CFF ont proposé des bons de 500 francs de réduction sur l’achat d’un AG de 2e classe à 300'000 personnes. Problème, tous les clients n’ont pas reçu l’offre chez eux, a révélé le Blick mercredi. Un jeune homme qui possède le titre depuis sept années n’a par exemple pas automatiquement obtenu le bon d’achat alors que certains de ses proches qui l’ont depuis deux ans en ont eu droit.

Selon la SRF, les clients passés récemment d’un AG à un abonnement demi-tarif ont notamment reçu le bon d’achat.

Monsieur Prix mécontent

Le surveillant des prix Stefan Meierhans affiche son mécontentement face à ce qu’il nomme «une loterie» dans un second article publié par Blick. «Les clients fidèles qui ont déjà renouvelé leur AG ont le sentiment d’avoir été punis tandis que certains clients qui l’ont résilié ont été récompensés par une réduction», a-t-il déclaré. 

Les clients fidèles qui ont déjà renouvelé leur AG ont le sentiment d’avoir été punis.
Stefen Meiherhans, surveillant des prix

«Les passagers réguliers des trains devraient également être récompensés», estime de son côté Josianne Walpen, de la Fondation pour la protection des consommateurs, à Watson News.

Les CFF se défendent

Les CFF nient les accusations de favoritisme et précisent que leurs clients sont séparés en plusieurs groupes qui ont droit chacun leur tour à des promotions différentes durant l’année.

C’est une campagne marketing tout à fait normale.
Reto Hügli, porte-parole de l’Alliance Swisspass

Reto Hügli, porte-parole de l’Alliance Swisspass, indique au Blick qu’il s’agit «d’une campagne marketing tout à fait normale». «Parfois un groupe de clients en profite, parfois un autre», a-t-il ajouté, sans pouvoir donner le nombre de plaintes de clients sur cette offre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MécontentesCFF: pétition contre la réservation obligatoire pour les vélos dans les trains InterCityCFF: pétition contre la réservation obligatoire pour les vélos dans les trains InterCity

JusticeEmployé CFF licencié: il ne vérifiait pas correctement les freinsEmployé CFF licencié: il ne vérifiait pas correctement les freins

RecrutementCFF: bientôt la fin de la pénurie de conducteurs de locomotivesCFF: bientôt la fin de la pénurie de conducteurs de locomotives

EcologieTransport ferroviaire: les CFF veulent 25 destinations en train de nuit d’ici 2025Transport ferroviaire: les CFF veulent 25 destinations en train de nuit d’ici 2025

RétabliCFF: une panne informatique a empêché l’achat de billets en ligne pendant près de 2 heuresCFF: une panne informatique a empêché l’achat de billets en ligne pendant près de 2 heures

RailCFF: les vélos auront 400 places de plus dans les trains dès 2022CFF: les vélos auront 400 places de plus dans les trains dès 2022

Top