30.04.2019, 11:28

CFF: enquête ouverte contre un employé qui diffusait des messages racistes sur Facebook

chargement
190 policiers travaillent dans les gares et dans les transports publics (illustration).

polémique Soupçonné d'avoir diffusé sur son profil Facebook des messages à caractère racistes, un agent de la police des transports a été suspendu par les CFF. Une enquête a été ouverte après la dénonciation de ce cas par la presse alémanique.

Les CFF ont ouvert une enquête contre un agent de la police des transports après des messages postés sur Facebook. Par mesure de précaution, les CFF ont libéré leur employeur pour la durée de l'enquête, indiquent-ils mardi.

L'agent s'était exprimé sur des questions sociales et politiques d'une manière qui violait au moins la position morale des CFF, ont indiqué les Chemins de fer fédéraux. Sur le réseau social, l'homme postait ses messages sans cacher sa fonction chez les CFF.

C'est le journal alémanique SonntagsBlick qui avait révélé le cas ce week-end. Les CFF ont dès lors interrogé l'agent de la police des transports et ont aussitôt ouvert une enquête. En attendant les résultats de l'investigation à l'interne, l'agent est libéré de ses fonctions. La présomption d'innocence prévaut, rappellent les CFF.

Code de conduite

Selon le journal, l'agent de la police des transports attirait l'attention depuis des années avec des messages racistes et des propos violents à l'encontre des réfugiés. Des convictions qu'il ne cachait pas sur les réseaux sociaux.

Les CFF affirment ne tolérer "aucun comportement inhumain, raciste, violent ou extrémiste de la part de ses employés". Le code de conduite des CFF fait partie intégrante de tous les contrats de travail et les collaborateurs s'engagent à le respecter. Toutes violations de ce code de conduite peuvent avoir des conséquences juridiques.

Les CFF rappellent que sa police des transports est une police de sécurité spécialisée. Ses quelque 190 policiers travaillent dans les gares et dans les transports publics. Ils sont formés dans des écoles de police reconnues.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RacismeSchwyz: des néonazis s'emparent d'une banderole contre le racisme et lui mettent le feuSchwyz: des néonazis s'emparent d'une banderole contre le racisme et lui mettent le feu

ViolencesDiscrimination: le racisme vise en premier les Noirs et les musulmansDiscrimination: le racisme vise en premier les Noirs et les musulmans

ÉtrangersSemaine d'action contre le racisme: ils nous racontent ce Valais où ils ont posé leurs valisesSemaine d'action contre le racisme: ils nous racontent ce Valais où ils ont posé leurs valises

sociétéL'âgisme, la discrimination des personnes âgées, est plus répandu en Suisse que le sexisme ou le racismeL'âgisme, la discrimination des personnes âgées, est plus répandu en Suisse que le sexisme ou le racisme

Top