20.03.2020, 16:20

Budget 2020: le Conseil fédéral demande une rallonge de 50 millions

chargement
Une enveloppe de 10 millions vise à faciliter l'accès aux cautionnements pour les PME en difficulté financière.

Finances Le Conseil fédéral demande une rallonge de 50 millions pour son budget 2020, notamment pour soutenir les PME face aux conséquences du coronavirus.

La Confédération a besoin de plus de moyens pour la flotte de haute mer et pour soutenir les PME face aux conséquences de l'épidémie de Covid-19. Le Conseil fédéral a demandé vendredi au Parlement une rallonge de 50,3 millions de francs pour son budget ordinaire 2020.

Le premier supplément au budget porte sur dix crédits supplémentaires. Deux d'entre eux visent à atténuer les conséquences économiques à court terme de la propagation du coronavirus, indique l'Administration fédérale des finances (AFF).

A lire aussi : Armée: le Conseil fédéral demande plus de 21 milliards pour les 4 prochaines années

Une enveloppe de 10 millions vise à faciliter l'accès aux cautionnements pour les PME en difficulté financière. Il s'agit d'une contribution aux frais administratifs des organisations de cautionnement. Le second crédit supplémentaire, d'un montant de 4,5 millions de francs, est destiné à compenser les pertes liées aux activités de promotion des exportations (par exemple les foires) de l'association officielle Switzerland Global Enterprise.

Souplesse

Certaines mesures annoncées par le Conseil fédéral depuis la semaine dernière sont incluses dans ce premier supplément au budget. D'autres seront soumises ultérieurement au Parlement.

Selon l'AFF, le frein à l'endettement offre la souplesse requise pour faire face à des situations extraordinaires et permet d'engager des dépenses supplémentaires élevées. Grâce au bas niveau de la dette publique, la Suisse se trouve dans une situation financière favorable.

Marine marchande

Par ailleurs, un montant de 28,3 millions est requis pour honorer d'autres cautionnements en faveur de la navigation suisse de haute mer. Il s'agit ici de prêts bancaires garantis par cautionnement servant à financer deux navires de haute mer.

Les deux propriétaires ne sont pas en mesure de remplir leurs obligations contractuelles d'amortissement et il existe en outre des retards considérables dans les amortissements effectués. Le crédit demandé est nécessaire pour permettre à Berne de respecter à temps les engagements découlant des contrats de cautionnement, précise l'AFF.

Les crédits supplémentaires complètent le budget de l’exercice en cours et sont soumis à l'approbation du Parlement. Ce dernier devrait se prononcer lors de sa prochaine session d'été. Le budget 2020 tablait sur des dépenses totales de 75,323 milliards de francs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FinancesBudget fédéral 2020: plus d’argent pour l’agriculture et la formation, moins pour l’asileBudget fédéral 2020: plus d’argent pour l’agriculture et la formation, moins pour l’asile

PolitiqueFinances fédérales: le Conseil des Etats devrait être plus généreux avec le budget 2020Finances fédérales: le Conseil des Etats devrait être plus généreux avec le budget 2020

parlementBudget de la Confédération: le National coupe 19 millions sans toucher au personnel fédéralBudget de la Confédération: le National coupe 19 millions sans toucher au personnel fédéral

Top