25.12.2019, 08:07

Berne: le clocher d’une église réformée a pris feu, la pointe s’est effondrée

chargement
Un inventaire des dégâts sera fait mercredi une fois le soleil levé.

Incendie Mardi soir, le feu a repris dans le clocher de l’église réformée d’Herzogenbuchsee (BE), entraînant l’effondrement de la pointe. Le sinistre, qui a nécessité l’intervention de plus de 80 pompiers dans la matinée, est encore sous surveillance.

L’incendie qui s’est déclaré dans le clocher de l’église réformée d’Herzogenbuchsee (BE) mardi a causé d’importants dégâts à la structure. La pointe en bois et en cuivre s’est effondrée, laissant un trou béant dans le toit de la nef.

Le feu a pris mardi vers 08h00. A midi, le sinistre était sous contrôle, mais les flammes se sont ravivées en soirée pour une raison inconnue, provoquant la chute d’une partie de la construction en bois. L’incendie était maîtrisé mercredi matin, mais les pompiers surveillaient toujours le site.

 

 

La pointe en cuivre du clocher a empêché l’eau d’extinction d’atteindre les flammes, a expliqué mercredi à Keystone-ATS Marc Häusler, préfet de l’arrondissement de Haute-Argovie dans le canton de Berne: «Les pompiers ont alors décidé de laisser le clocher brûler, mais malheureusement, une partie de la structure a chuté sur le toit de la nef».

«La pointe est tombée sur la poutraison, la nef n’a été endommagée que par l’eau», qui a finalement éteint les flammes, a précisé le préfet. «Il s’agit maintenant d’évacuer la tôle restée sur le clocher et la pointe à l’aide de grosses machines». Le périmètre autour de l’église reste bouclé.

Les dégâts dépassent le million de francs, ont communiqué la police cantonale bernoise et la préfecture. Aucun blessé n’est à déplorer.

Incendie compliqué

L’objectif principal des pompiers était d’éviter une propagation des flammes au voisinage. Cela dans des conditions très difficiles, avait précisé un porte-parole des pompiers à Keystone-ATS. Ainsi l’accès à l’édifice était très limité, empêchant par exemple l’autopompe de l’atteindre directement.

Et vu la hauteur du clocher, l’échelle des pompiers convenait à peine et il a fallu recourir aux engins de privés. A cause de la chaleur, il était en outre impossible de pénétrer dans la tour qui a ainsi dû être éteinte uniquement par l’extérieur.

Afin de prévenir des dégâts des hommes de la protection civile et des volontaires ont mis à l’abri une partie du mobilier et autres bien culturels sis dans l’église, qui date de 1728. En attendant qu’ils retrouvent leur place et que le temple soit à nouveau accessible aux fidèles, les cultes et autres manifestations notamment liées aux fêtes de Noël se déroulent dans la maison de paroisse.

 
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DrameIncendies en Australie: deux pompiers volontaires perdent la vieIncendies en Australie: deux pompiers volontaires perdent la vie

CatastropheIncendies: l’Est de l’Australie asphyxié par la fuméeIncendies: l’Est de l’Australie asphyxié par la fumée

drameInde: au moins 43 morts dans l’incendie d’une usine de New DelhiInde: au moins 43 morts dans l’incendie d’une usine de New Delhi

enquêteArgovie: 10 arrestations après une série d’incendies criminels à MerenschwandArgovie: 10 arrestations après une série d’incendies criminels à Merenschwand

DrameBienne: un homme de 55 ans meurt dans l’incendie d’un immeubleBienne: un homme de 55 ans meurt dans l’incendie d’un immeuble

Top