14.08.2018, 14:25

Assistance: confronté à des événements extraordinaires, le TCS développe de nouveaux outils

chargement
Intitulé Travel Safety, une application informe un voyageur sur des faits potentiellement dangereux survenant sur son lieu de vacances.

Assistance Chaque année, le nombre d'événements extraordinaires traités par le TCS augmente, qu'il s'agisse de catastrophes, de terrorisme ou de grèves. La société est donc contrainte de développer de nouveaux outils.

Le TCS doit faire face à un nombre croissant d'événements extraordinaires, qu'il s'agisse de catastrophes, d'actes terroristes ou de grèves. Face à cette réalité, il est poussé à développer de nouveaux outils pour améliorer l'assistance de ses membres à l'étranger.

Le nombre d'événements extraordinaires ne cesse d'augmenter chaque année, a souligné, mardi, devant la presse, Philippe Klaus, responsable au TCS de la gestion des cas d'assistance aux personnes. Dans le même temps, les gens n'arrêtent pas de voyager et n'hésitent pas à visiter des contrées lointaines, a-t-il fait remarquer.

"Cette année, après sept mois, nous avons presque atteint le nombre d'événements enregistrés en 2017", a poursuivi M. Klaus. La quantité de dossiers traités par le TCS a pris l'ascenseur. Afin de s'adapter, le Touring a mis sur pied un nouvel instrument qui pourra être activé depuis un téléphone portable.

Prévenir au lieu d'assister

Intitulé Travel Safety, cet instrument informe un voyageur sur des faits potentiellement dangereux survenant sur son lieu de vacances. Cette application, qui permet de géolocaliser la personne, ne marche qu'à l'étranger, a souligné M. Klaus. Grâce à elle, le TCS peut aller vers le client et le prévenir des risques qu'il encoure.

Il s'agit d'un outil complémentaire. Le Touring continuera à répondre aux appels téléphoniques de ses membres, a souligné M. Klaus. En cas de difficulté, il est important "de pouvoir s'adresser à un être humain". L'assistance du TCS ne sera ainsi jamais totalement informatisée.

Jeune entreprise dans le coup

L'application a été mise au point par la start-up genevoise SecuraXis. Elle avait été conçue à l'origine pour des professionnels, grands reporters ou employés d'organisations internationales parcourant des régions périlleuses. Le programme peut être téléchargé depuis un mois. Il a déjà plus de 4000 adeptes.

Le module est gratuit, a souligné Philippe Klaus. Il répond aux exigences les plus strictes de la protection des données, a-t-il assuré. Les personnes qui l'utilisent le font de leur propre chef. "Il s'agit d'un service supplémentaire à nos membres", a résumé le porte-parole de TCS, Yves Gerber.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

criminalitéAuto: le TCS déconseille l'achat de voitures "sans clé", aucun modèle n'étant protégé contre les piratesAuto: le TCS déconseille l'achat de voitures "sans clé", aucun modèle n'étant protégé contre les pirates

Top