Armée: radioactivité détectée dans des avions retirés du service et parfois en mains de privés

chargement

FORCES AÉRIENNES Le Schlepp C-3605, un ancien avion militaire, est dans le radar de l’Armée de l’air. Des éléments de sa turbine et du cockpit émettent de légères radiations… Le Schlepp a été retiré de la flotte helvétique dans les années quatre-vingt.

  06.05.2021, 00:01
Premium
L’élément qui pose problème est le thorium, un métal très résistant, naturellement radioactif, utilisé  pour augmenter la résistance à la chaleur des pièces de la turbine.

Enquête peu banale que celle menée depuis l’automne passé par les Sherlock Holmes du Département fédéral de la défense (DDPS). Lors d’un contrôle de routine dans une décharge en octobre 2020, des éléments légèrement radioactifs ont été retrouvés dans un moteur provenant d’un Schlepp C-3605, un aéronef utilisé à partir de 1968 par les Forces aériennes suisses pour remorquer...

À lire aussi...

AvancéeNucléaire: des chercheurs de l’EPFZ mettent au point un filtre pour décontaminer l’eau radioactiveNucléaire: des chercheurs de l’EPFZ mettent au point un filtre pour décontaminer l’eau radioactive

nUCLéAIREEnvironnement: la Suisse est comprise dans la nouvelle carte de la pollution radioactiveEnvironnement: la Suisse est comprise dans la nouvelle carte de la pollution radioactive

InoffensiveEnvironnement: faible hausse de la radioactivité d’origine humaine en Europe du NordEnvironnement: faible hausse de la radioactivité d’origine humaine en Europe du Nord

EnvironnementDes résidus radioactifs dans les glaciers, qui pourraient se retrouver dans les rivièresDes résidus radioactifs dans les glaciers, qui pourraient se retrouver dans les rivières

Top