03.11.2016, 18:18

Apiculture: les récoltes de miel sont au plus bas en Suisse

chargement
Les apiculteurs fondent leurs espérances sur un rapport inversé en 2017. (illustration)

Apiculture Les récoltes de miel en Suisse sont au plus bas cette année et ont même drastiquement chuté dans certaines régions. Seul les Genevois et les Valaisans s'en sortent bien.

Les récoltes de miel 2016 resteront dans les mémoires comme les pires des dernières années, sauf pour les Genevois et les Valaisans. Nulle part ailleurs les quantités de l'année précédente n'ont été égalées.

Le total des récoltes de miel par ruchée en 2016 atteint 13,9 kg, un résultat encore plus mauvais que les 14,2 kg de 2014, d'après des informations émanant de la dernière édition de la Schweizerische Bienen-Zeitung, publiée jeudi. Le mensuel alémanique spécialisé fonde ses calculs sur une enquête en ligne auprès de 885 apiculteurs évoluant sur 1119 sites différents.

Chute dans certaines régions

Les récoltes ont même drastiquement chuté dans certaines régions de Suisse et du Liechtenstein. Les apiculteurs qui avaient déjà subtilisé à leurs abeilles le peu de miel produit à la fin mai ont dû veiller à ce qu'elles ne meurent pas de faim ensuite, car elles ne trouvaient plus rien dans la nature. Il a fallu maintenir en vie les ruches en nourrissant très tôt les ouvrières.

Les récoltes d'été ne se montent qu'à 6,2 kg par ruchée, soit encore 1,3 kg de moins qu'en l'an sombre 2014. Nombreux sont les apiculteurs qui ne peuvent se remémorer une édition aussi mauvaise. Malgré un été pluvieux, le Tessin, les Grisons, le Valais et Genève, où le climat était plus favorable, ont réussi approcher les chiffres de 2015.

Les récoltes de printemps ont en revanche pu égaler celles de l'an dernier dans la majorité des cantons. Elles ont même été plus fructueuses à Genève, Bâle et Schaffhouse.

Un cycle de deux ans

Les apiculteurs fondent leurs espérances sur un rapport inversé en 2017, selon la Bienen-Zeitung. Ils pensent déceler en se penchant sur les statistiques à long terme un curieux cycle de deux ans. Les chiffres des années impaires produiraient des récoltes convenables, alors que ceux des années paires conduiraient à un fiasco total dans la plupart des cantons et des résultats plutôt mauvais dans d'autres.

Les apiculteurs rêvent déjà des quantités record de 2011 et 2015, quand respectivement 29,1 et 27,2 kg de miel avaient été recueillis.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ApicultureSuisse: il y aura moins de miel cette année à cause de la météoSuisse: il y aura moins de miel cette année à cause de la météo

Top