25.08.2015, 16:10

Andermatt: premier coup de pelle pour le plus grand domaine skiable de Suisse centrale

chargement
L'ancien champion de ski Bernhard Russi est partie prenante de ce projet colossal.

Démesure Le projet de super domaine skiable du milliardaire égyptien Samih Sawiris va prendre forme. Le premier coup de pelle a été donné ce vendredi à Andermatt. A terme, ce sera le plus important de Suisse centrale. 200 millions de francs seront investis.

Premier coup de pelle dans le chantier du plus grand domaine skiable de Suisse centrale. Devisé à 200 millions de francs, le projet du milliardaire égyptien Samih Sawiris doit relier les stations d'Andermatt (UR) et Sedrun (GR).

C'est au sommet du Gemsstock, dans la station uranaise, qu'ont démarré vendredi les travaux de construction d'un télésiège à six places reliant les 900 mètres qui séparent le Gurschen du Gurschengrat. Cette installation à sept millions de francs remplacera dès la prochaine saison de ski un télésiège plus ancien et un téléski, précise la société en charge du projet Andermatt Swiss Alps.

Ce télésiège est la première des quatorze remontées mécaniques neuves ou rénovées qui composeront le nouveau domaine skiable. Les deux stations, séparées par le col de l'Oberalp, seront réunies en raison de la réalisation du complexe touristique de Samih Sawiris dans la station uranaise.

 

En deux étapes

La société Andermatt-Sedrun Sport, filiale d'Andermatt Swiss Alps, prévoit dans un premier temps d'investir 130 millions au cours de trois ou quatre années à venir, avec notamment la construction de dix nouvelles installations. Une seconde étape en 2019 donnera le jour à quatre nouvelles installations.

Avec ses 120 kilomètres de pistes, le futur domaine détrônera Engelberg-Titlis, jusqu'alors plus grand domaine skiable de Suisse centrale. Les cantons d'Uri et des Grisons ont participé au projet avec une contribution unique de respectivement cinq et trois millions de francs.

Critiques écologistes

Des associations de défense de l'environnement s'étaient vivement opposées au projet. Finalement parvenues à un accord en 2013 avec Samih Sawiris, Pro Natura, WWF, VCS, Moutain Wilderness, ainsi que la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) avaient retiré leur recours. Elles doutent cependant toujours du bien-fondé du projet en matière de développement durable.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plus d'1,3 million de personnes testées positives dans le mondeCoronavirus: plus d'1,3 million de personnes testées positives dans le monde

PandémieCoronavirus: le voile se lève peu à peu sur la maladieCoronavirus: le voile se lève peu à peu sur la maladie

PandémieCoronavirus: malgré le chômage partiel, Romande Energie confiant face à la criseCoronavirus: malgré le chômage partiel, Romande Energie confiant face à la crise

PandémieCoronavirus: à Berne, le dépistage en voiture est pris d’assautCoronavirus: à Berne, le dépistage en voiture est pris d’assaut

BERNEL’après-coronavirus reste en coulisseL’après-coronavirus reste en coulisse

Top